RMC Sport

Top 14: Agen officialise son nouveau staff après sa 9e défaite de la saison

Agen a concédé une neuvième défaite consécutive ce samedi en Top 14, en autant de journées, en s'inclinant face à Toulon (9-38). Les Agenais ont officialisé à l'issue de la partie leur nouveau staff, avec Régis Sonnes confirmé sans surprise comme manager général.

Les matchs se suivent et se ressemblent pour Agen. Opposés à Toulon ce samedi pour la 9e journée de Top 14, les Agenais ont subi une neuvième défaite de rang en championnat (9-38). Les joueurs de Patrice Collazo en ont eux profité pour prendre le bonus offensif, avec cinq essais au compteur.

Toulon a rapidement pris le large grâce à des essais en première période de l'ailier Erwan Dridi et du troisième-ligne aile Masivesi Dakuwaqa. Face à son adversaire en grande difficulté en ce début de saison, Toulon s'est offert de son côté sa première victoire à l'extérieur.

Un nouveau staff pour Agen

Quelques instants après la partie, Agen a validé son nouveau staff. Pour rappel, au lendemain de la raclée reçue contre Bordeaux-Bègles (71-5) le 31 octobre, le président agenais Jean-François Fonteneau avait limogé le manager Christophe Laussucq. Et remis en cause l'investissement d'une partie de l'effectif dans un entretien pour RMC Sport.

"J’ai envie de faire jouer nos jeunes joueurs. Même s’ils ne sont pas encore au niveau, ils vont se battre pour le maillot et la bonne cause. Ils vont amener leur fraîcheur et leur détermination. Certains joueurs n’ont aujourd’hui plus leur place dans notre effectif", expliquait-il.

Ce samedi, Régis Sonnes a été nommé sans surprise comme le nouveau manager du club. Jalil Narjissi prendra lui en charge les avants et Sylvain Mirande les arrières. "Ce sont des profils qui correspondent à l'identité du jeu et aux valeurs du SUA", précise le club dans un communiqué. Ce trio d'entraîneurs prendra ses fonctions dès la semaine prochaine, avec un déplacement périlleux à Toulouse en Top 14.

Bayonne et le Racing 92 s'imposent aussi

Dans le même temps ce samedi après-midi, Bayonne s'est offert Montpellier (29-20) malgré une infériorité numérique de 30 minutes en raison de trois cartons jaunes. L'arrière Gaëtan Germain s'est montré en réussite au pied, inscrivant 19 points avec 5 pénalités transformées et deux essais convertis. De quoi permettre à l'Aviron Bayonnais de remonter provisoirement à la 8e place du classement avec 16 points, laissant Montpellier à la 12e place avec 12 points.

Pour le Racing 92, l'équipe de Laurent Travers s'est imposée sur le fil sur le terrain de Brive (19-23), grâce à un essai du troisième-ligne Fabien Sanconnie dans la dernière minute du match, transformé par François Trinh-Duc. Le Racing reste en 5e position du classement, alors que Brive stagne à l'avant-dernière place.

GL