RMC Sport

Agen: Fonteneau écarte trois joueurs

Les dirigeants agenais, qui ont remercié le staff dimanche après la lourde défaite contre l’UBB, ont en plus décidé ce lundi d’écarter Jordan Puletua, Sam Vaka et Jamie-Jerry Taulagi avant la réception de Lyon le week-end prochain en Top 14.

Jean-François Fonteneau n’a pas perdu de temps. Le président agenais a remercié dimanche son staff composé de Christophe Laussucq et Rémi Vaquin, au lendemain de la raclée reçue à Bordeaux (71-5) avec dix essais encaissés. Un choix douloureux mais malheureusement devenu inéluctable après la septième défaite de la saison en autant de matchs de Top 14. Mais l’homme fort du club lot-et-garonnais, dernier du championnat, a également pris des mesures fortes au sein de son effectif professionnel, qui va évoluer en autogestion cette semaine avant la réception de Lyon.

Régis Sonnes pour remplacer Christophe Laussucq?

Après avoir rencontré ses joueurs ce lundi matin, Fonteneau a décidé d’écarter trois éléments. Le centre néo-zélandais d’origine samoane Jordan Puletua, le Néo-Zélandais Sam Vaka et l’ailier samoan Jamie-Jerry Taulagi ont ainsi été mis à pied. Leur attitude avait été jugée toxique ces derniers jours. "Ce n’est pas normal de voir ces joueurs nantis qui profitent d’une situation de rente, nous disait Fonteneau dimanche. Ça devient insupportable. Légalement, c’est compliqué car nous sommes sur des CDD et il est difficile de sortir des joueurs. Il faut des fautes très graves pour les sanctionner et les sortir. Mais je suis très remonté et déterminé pour aller au bout avec certains qui sont un peu à l’origine de cette situation, de ce délitement de notre groupe et des résultats que nous avons aujourd’hui."

Pour le staff, comme évoqué par Midi Olympique, le profil de Régis Sonnes plait au président agenais mais pour l’heure, le dossier est encore loin d’être bouclé. Les deux hommes n’auraient d’ailleurs pas encore échangé directement. Sonnes, qui a quitté le Stade Toulousain cet été, est consultant pour l’équipe de France des moins de 20 ans. Il présente l’avantage d’avoir joué de 1998 à 2001 mais aussi entrainé au SUA lors de la saison 2005-2006.

Jean-François Paturaud