RMC Sport

Bayonne-Stade Français: ça a chauffé autour de l’arbitre à la fin du match

La fin de la rencontre entre Bayonne et le Stade Français (9-12), samedi, pour le compte de la dernière journée de Top 14, a été marquée par plusieurs insultes impliquant l’arbitre, pris à partie par des spectateurs. Battus par les Parisiens, les Basques tenteront de sauver leur place dans l’élite samedi lors d’un barrage face à Biarritz.

Ambiance électrique samedi soir au stade Jean-Dauger. Bayonne qui recevait le Stade Français s’est incliné 9-12 pour le compte de la 26eme et dernière journée de Top 14. Une défaite très lourde de conséquences puisque l’Aviron, 13eme du classement, devra disputer un barrage volcanique face à son voisin et rival Biarritz, samedi à Aguilera, pour rester dans l'élite. Ce terrible coup de massue expliquait l’extrême tension au coup de sifflet final dans le stade des joueurs bayonnais.

L’arbitre de la rencontre, Mathieu Raynal, a notamment été pris à partie par certains spectateurs. Selon Actu Rugby, l’un d’entre eux lui aurait jeté le contenu d'un verre d’eau au visage au moment de sa sortie du terrain, ce qui lui aurait fait perdre son calme.

"Ce que tu nous as fait, c’est dégueulasse !"

Sur des images de la chaîne Rugby+, on entend aussi des insultes fusées ("Je t'emmerde fils de pute") sans que l'on puisse en déterminer la provenance exacte puis une femme crier "Ce que tu nous as fait, c’est dégueulasse !". "Ta gueule" entend-on en retour. Une réponse venant apparemment de l’arbitre.

Il est notamment reproché à Mathieu Raynal par certains supporters basques d’avoir sifflé une pénalité en faveur des Parisiens sur une dernière mêlée. S’il avait accordé la pénalité à l’Aviron, les Basques, en cas de réussite, aurait arraché un nul synonyme de maintien. Toujours selon ActuRugby, l’arbitre a envoyé un rapport à la Direction Nationale de l’Arbitrage pour relater ces incidents.

ABr