RMC Sport

Finalement, Mourad Boudjellal ne vend pas le RC Toulon

Mourad Boudjellal

Mourad Boudjellal - AFP

Lors d'une conférence de presse à Toulon, le président du RCT a annoncé ce mercredi qu'il mettait fin au projet de cession du club.

Il voulait vraiment partir, mais finalement, Mourad Boudjellal va rester à la tête du RCT. C'est ce qu'il a annoncé lors d'une conférence de presse ce mercredi 21 décembre à Toulon.

« Je reste dans mes convictions. J’ai décidé de ne pas donner suite au dossier de reprise du RCT. Je souhaite aujourd’hui rester sur ma logique, à savoir ne pas faire une opération financière de cette vente. Je vais donc, à la fin de la saison, ouvrir le capital du club de façon gratuite à tous les supporters abonnés et tous les partenaires qui, depuis 10 ans, me permettent de poursuivre cette aventure », a-t-il expliqué devant la presse, ajoutant que le RCT peut s'appuyer sur « 10 000 partenaires et associés ».

Boudjellal a besoin du soutien du public

Le dirigeant a pris sa décision très récemment. Il dit avoir été touché par de nombreux messages l'invitant à rester, notamment un témoignage émanant du chroniqueur Guy Carlier. Le 16 décembre, Mourad Boudjellal a dîné avec son ancien entraîneur, Bernard Laporte, élu au début du mois président de la Fédération française de rugby à XV. « On a longuement échangé sur ce qu'il souhaitait faire du rugby français », a-t-il confié.

La cession du RCT désormais enterrée, Mourad Boudjellal attend désormais beaucoup de la part du public, et ce dès le prochain match de Top 14 à domicile contre le Racing 92 : « Je vais essayer de continuer cette aventure, le dossier est clos. J’espère que tous les Toulonnais me montreront que j’ai eu raison le 1er janvier ».

Le RCT prochainement en bourse

« Je suis dans un projet altruiste depuis le début », martèle le président varois, qui garde un souvenir cuisant de sa non-élection au Comité directeur de la Ligue nationale de rugby début octobre. Il évoque « une humiliation » eu égard à ses succès sportifs et financiers de ces cinq dernières années. « J'ai eu affaire à une machine qui ne veut pas de moi », estime l'homme d'affaires.

Confirmé dans son rôle de président, Mourad Boudjellal prépare l'avenir. Le RCT va passer à « un nouveau mode de gestion ». Et le prochain objectif est annoncé : le président veut enclencher un « mode d'introduction en bourse sur le second marché ».

dossier :

RC Toulonnais

P.K.