RMC Sport

Joueurs de Grenoble soupçonnés de viol: le président Eric Pilaud "stupéfié et écœuré"

Eric Pilaud

Eric Pilaud - -

Le président du conseil de surveillance de Grenoble, Eric Pilaud se dit « stupéfié et écœuré » après les révélations de France Bleu Gironde. La radio locale a révélé ce lundi que des joueurs du club isérois sont accusés d’avoir violé une jeune femme de 21 ans après leur match à Bordeaux, en attendant une décision de la justice.

Journée noire pour Eric Pilaud. Le président du conseil de surveillance du club de rugby de Grenoble, 13e du Top 14, a reçu un coup de massue sur la tête après les révélations de France Bleu Gironde. Selon la radio locale, des joueurs de son club sont accusés d’avoir violé une jeune femme de 21 ans après leur match à Bordeaux samedi dernier pour le compte de la 20e journée de championnat. Une enquête pour viol a été ouverte par la police bordelaise après la plainte de la jeune femme dimanche matin.

« J’espère que ce n’est pas vrai »

« Je suis stupéfié, écœuré, a commenté ce lundi Eric Pilaud au micro de RMC Sport. J’ai la nausée depuis ce matin. Si ces faits sont avérés, c’est juste innommable. J’espère que ce n’est pas vrai. Si ça l’est, je ne réagirai pas seulement en tant que président mais aussi en tant qu’homme. Lorsque la justice aura rendu sa décision, on prendra nos responsabilités qui sont, de toute façon, dérisoires par rapport à la gravité des faits. » En attendant, le dirigeant du FCG tente de rassurer certains joueurs inquiets par l’onde de choc que peut avoir cette sale affaire.

A lire aussi>> Top 14/Pro D2 : la FFR bloque les calendriers de la saison prochaine

La rédaction avec EJ à Grenoble