RMC Sport

Racing: Vakatawa "assume" après sa bourde contre Toulon

Auteur d’une bourde incroyable lors de la défaite à domicile du Racing contre Toulon dimanche soir, Virimi Vakatawa assume son erreur. Le centre international veut se servir de cette leçon. Il s’explique pour RMC Sport.

Il fait, chaque week-end ou presque, parler de lui. Pour son talent. Ses gestes incroyables. Mais dimanche soir, en marge de la défaite à domicile du Racing 92 contre Toulon (23-29), Virimi Vakatawa s’est d’abord signalé par une bourde assez incroyable. On joue alors la 20eme minute de ce choc passionnant. Servi par Teddy Thomas, le centre international (28 ans, 27 sélections) se retrouve ballon en main dans l’en-but du RCT. Il n’a plus qu’à aplatir. Sauf que le Racingman prend trop son temps. Dans son dos, le Toulonnais Gabin Villière revient à toute vitesse. Il en profite pour le percuter et taper dans sa main gauche. Ballon échappé et essai refusé. Vakatawa, au sol, n’en croit pas ses yeux.

L’image a fait tour de la planète rugby. Vakatawa, lui, s’en veut. Rencontré mardi au Plessis-Robinson, il ne cachait pas sa déception quant à sa cette défaite et sa bourde. "Je sais que ça a beaucoup tourné sur les réseaux sociaux, a-t-il indiqué à RMC Sport. C’est comme ça. J’assume mon erreur qui a coûté cher à l’équipe. Personne n’est parfait. Mais ça ne peut pas se reproduire. Je vais apprendre de cette erreur. La prochaine fois, je pense que j’aplatirai le ballon plus vite."

"Je n’ai pas voulu faire le beau avant d’aplatir"

Pourquoi une telle bourde ? "Je ne sais pas trop, dit-il. Je n’ai pas fait attention. J’ai essayé de prendre mon temps mais je ne l’ai pas vu arriver derrière moi." Lorsque le ballon s’est échappé de ses mains, Vakatawa a tout de suite compris. "C’était cinq points pour l’équipe." Un raté qui pèse lourd au final dans cette rencontre même si le joueur d’origine fidjienne a ensuite été excellent. Il est d’ailleurs celui qui a gagné le plus de mètres (132) et battu le plus de défenseurs (10) en Top 14 ce week-end.

"C'est une bêtise qu'il a faite et qu'il ne refera plus, soulignait son manager Laurent Travers dimanche à chaud dans les travées de Paris La Défense Arena. Il faut que ça lui serve de leçon." Vakatawa a compris le message. "J’espère que ça n’arrivera plus, lance-t-il avec un sourire qui le quitte jamais. On fait tous des erreurs. Je veux montrer une image. Peut-être que les gens ont pensé que c’était un manque de respect pour l’équipe de Toulon. Franchement, je ne suis pas comme ça. Je respecte vraiment tous les joueurs de Top 14. Je n’ai pas voulu faire le beau avant d’aplatir. Ce n’est pas du tout ça. Ça ne va pas me perturber toute l’année. Il faut oublier et passer à autre chose. Un gros match nous attend de toute façon samedi contre Bordeaux." Avec un essai aplati vite fait cette fois ?

Propos recueillis par Jean-François Paturaud