RMC Sport

Top 14: barrages, demi-finales… les enjeux de la dernière journée

La saison régulière du Top 14 va livrer son verdict ce samedi lors de la 26e et dernière journée (21h05). Tout se jouera pour les deux premières places, les play-offs et l’identité du barragiste pour le maintien dans l’élite.

Demi-finales: quatre prétendants pour deux places

Ils sont encore quatre pour les deux premières places du Top 14, directement qualificatives pour les demi-finales. Avec deux équipes en position de force: Toulouse et la Rochelle, les deux premiers (77 points). Un point leur suffit pour maintenir leur position. Troisième (73 points), le Racing 92 peut encore espérer s’inviter dans le Top 2. Il devra s’imposer avec le bonus offensif contre Brive en évitant une égalité avec Toulouse, la Rochelle ou à trois. La tâche s'annonce plus complexe encore pour l’Union Bordeaux-Bègles (4e, 72 points) dans l’obligation de décrocher un large succès bonifié face à Toulouse, victorieux à l’aller 47-23, tout en rattrapant sa différence de points particulière avec les Toulousains (sans concéder de bonus défensif). L’UBB doit aussi compter sur une défaite de La Rochelle ou du Racing. En cas d’égalité à quatre (77 points), Toulouse terminerait premier devant La Rochelle, le Racing et l’UBB.

Qui en barrages?

A lutte pour le Top 2, le Racing 92, 3e, est déjà assuré de disputer son barrage à domicile. Idem pour l’UBB (4e, 72), qui a l’avantage sur Clermont (5e, 67) en cas d’égalité. Il reste donc deux places (5e et 6e, synonymes de barrages à l’extérieur) à briguer. En cas de victoire bonifiée contre La Rochelle, Clermont, maître de son destin, validera sa présence au tour suivant. Ce sera aussi le cas de Toulon (6e avec 66 points) sur le terrain de Castres, dans une finale pour les barrages. Car le CO, 8e (64 points) peut arracher son billet sur le gong. Il devra pour cela s’imposer avec le bonus mais un succès simple peut aussi suffire en fonction des résultats de Clermont et du Stade Français. En déplacement à Bayonne, Paris (7e, 66 points) se hissera dans le Top 6 s’il fait un meilleur résultat que le RCT ou que Clermont ne gagne pas. Rappelons aussi que les sept premiers seront qualifiés pour la prochaine saison de Champions Cup.

Une lutte à deux équipes pour le barrage du maintien

Il reste enfin un dernier enjeu en bas de tableau: qui occupera la 13e place, synonyme de barrage pour le maintien contre le perdant de la finale de Pro D2 (entre Perpignan et Biarritz)? Actuellement 13e, Pau (41 points) contre une équipe de Montpellier remaniée. Tout autre résultat condamnerait la Section à un barrage. Mais les Palois sont dépendants du résultat de Bayonne (12e, 45 points) qui se sauverait en cas de match nul ou de victoire contre le Stade Français. Un succès de Pau combiné à une défaite sans bonus de Bayonne profiterait à Pau. Pour faire simple, en cas d’égalité de points entre Pau et Bayonne, les Palois passerait devant.

Des repêchages en cas de Covid

Le 11 mai dernier, la Ligue nationale de rugby (LNR) a mis à jour le règlement en cas d’équipe ne pouvant participer à une rencontre en raison de cas de coronavirus (officiellement quel que soit l’empêchement). Si le délai déclaré de l’empêchement est constaté au plus tard à 48 heures du coup d’envoi, l’équipe ne pouvant pas prendre part à la rencontre sera remplacée par l’équipe non qualifiée la mieux classée à l’issue de la saison régulière. Dans le cas des demi-finales, l’équipe ne pouvant pas prendre part à la rencontre sera remplacée par l’équipe perdante au tour qualificatif la mieux classée à l’issue de la saison régulière. La situation sera appréciée par le comité directeur dans le cas de la finale.

Le programme de la 26e et dernière journée de Top 14

Samedi 5 juin à 21h05 (en multiplex sur Canal+):
Clermont-La Rochelle
Lyon-Agen
Bayonne-Stade Français
Pau-Montpellier
Union Bordeaux-Bègles – Toulouse
Racing 92- Brive
Castres - Toulon

NC