RMC Sport

Top 14: battu à Oyonnax, le Stade Français se retrouve au bord du gouffre

Jules Plisson et le Stade Français encore battus à Oyonnax

Jules Plisson et le Stade Français encore battus à Oyonnax - AFP

Le Stade Français a concédé sa quatrième défaite consécutive en Top 14 ce dimanche à Oyonnax (33-27). Le champion de France 2015 n’a plus que deux points d’avance sur la zone de relégation.

Victorieux sur la pelouse de Clermont la semaine passée (18-12) Oyonnax a doublé la mise ce dimanche face au Stade Français (33-17) lors de la 19e journée de Top 14. Face au dernier du championnat, les Parisiens n’ont presque pas existé. Dès l’entame de la rencontre, l’équipe du Haut-Bugey se rue en attaque et prend les devants grâce à plusieurs pénalités de Ben Botica. En face, les coéquipiers de Sergio Parisse tentent de réagir grâce à leur paquet d’avant. Willem Alberts se trouve à la conclusion d’un joli travail collectif des gros et le Stade Français se met à rêver d’une victoire face aux Oyomen. Pas de chance, les locaux reprennent leur marche en avant et inscrivent trois essais avant la pause par Daniel Ikpefan, Ben Botica et Hika Elliot. Encore une fois grâce à ses avants, les Parisiens reviennent dans la partie grâce à un essai de pénalité sur la sirène. Mais à la mi-temps, le champion de France 2015 est derrière (28-17).

Les avants sonnent la révolte mais Paris cède encore

Encore un petit retard à l’allumage pour les Parisiens au retour des vestiaire et Oyonnax prend le large grâce au double de Daniel Ikpefan (33-17, 42e). Dans un sursaut d’orgueil, le vétéran Julien Arias (34 ans) réduit encore la marque après une nouvelle séquence de combat entre avants à cinq mètres de la ligne d’Oyonnax. La belle période parisienne se poursuit et Marvin O’Onnor entretient l’espoir avec un nouvel essai aplati en coin (33-27, 63e). Plus rien ne sera marqué et les deux équipes en resteront à quatre essais chacune.

Clairement, les avants parisiens ont tenu le choc mais avec de telles lacunes défensives, le Stade Français ne pouvait espérer mieux que le point de bonus défensif ce dimanche. Il n’en sera rien et la crise guette dans le club de la capitale.

>> Top 14: Agen s'offre Montpellier, le Stade Toulousain bat l'UBB et monte sur le podium

>> MHR: rupture des ligaments croisés pour Paillaugue?

Le Stade Français n’a toujours pas gagné en championnat depuis le début de l’année 2018. Pire, après ce quatrième revers consécutif, les hommes du duo Dupuy-Azam glissent dangereusement vers la zone de relégation. 12e du classement après 19 journées, le club francilien se trouve dans une position critique avec seulement deux points d’avance sur Brive, premier relégable. La réception de Castres le 11 mars prochain s’annonce déjà capitale dans la course au maintien. Avec sept matches à jouer d’ici la fin de saison, la Stade Français n’a plus le droit à l’erreur. Pour se maintenir, il faudra enfin gagner.

dossier :

Stade Français

JGL