RMC Sport

Top 14: gros coup du LOU à Pau en vue des phases finales

Grâce à sa victoire sur le terrain de Pau ce dimanche (27-24), lors de la 21e journée de Top 14, le LOU se rapproche un peu plus des phases finales. Troisième devant Castres, Lyon aura pour lui un calendrier favorable.

Il s'en rapproche: vainqueur dimanche à Pau (27-24) lors de la 21e journée du Top 14, Lyon a fait un pas de plus en direction de la phase finale, dont la route s'est en revanche obstruée pour le Stade Français et La Rochelle, battus la veille.

Le LOU a les crocs de plus en plus acérés: oubliée l'équipe-surprise de la saison passée, demi-finaliste pour la première fois de son histoire moderne et seulement deux ans après sa remontée. Plus complète et tranchante derrière, elle gagné en maturité, renforcée judicieusement l'été passé par des joueurs d'expérience (Nakaitaci, Doussain, Wisniewski, Ngatai), venus se mêler à des cadres bien accrochés (Puricelli, Ivaldi) et à une jeunesse de plus en plus triomphante (Lambey, Cretin, Regard).

Un calendrier favorable

Ce cocktail mélangé de main de maître par Pierre Mignoni est proche d'une deuxième qualification de suite après avoir glané dans le Béarn sa cinquième victoire à l'extérieur, fiable indicateur de solidité. A cinq journées du terme de la saison régulière, les Lyonnais (60 pts) pointent en troisième position, avec huit points d'avance (deux victoires "simples") sur le premier non qualifié (Stade Français, 7e). Et leur calendrier (trois réceptions pour deux déplacements, chez les mal classés Agen et Grenoble) leur permet d'envisager sereinement un barrage à domicile.

Castres bien placé

Castres (4e, 58 pts) est également en bonne position après sa victoire contre La Rochelle (8e, 52 pts), qui a cédé un peu plus de terrain après sa cinquième défaite de suite. La série noire des Maritimes inquiète, même s'ils ont produit un contenu plutôt encourageant pour la suite. A l'inverse des Parisiens, indigents pendant une grosse heure sur la pelouse de Grenoble (défaite 21-17). 

Avec quatre points de retard sur la sixième place, occupée par le Racing 92 avant son déplacement dimanche après-midi (16h50) à Clermont, et sous la menace de Montpellier (9e, 51 pts), Charentais et Parisiens n'ont quasiment plus le droit à l'erreur d'ici la fin de saison.

La rédaction avec AFP