RMC Sport

Top 14: le Stade Français a sombré, Clermont a eu chaud

Geoffrey Doumayrou

Geoffrey Doumayrou - AFP

Le Stade Français a reçu une grosse claque à Montpellier (44-20), ce samedi lors de la 4e journée de Top 14. Rien ne va pour les champions de France, déjà battus à domicile la semaine dernière. Longtemps mené, Clermont a sauvé les meubles face à l’Union Bordeaux-Bègles (26-26)

Montpellier surclasse le Stade Français

Le Stade Français vit un début de saison compliqué. Battus à domicile par Toulon la semaine dernière, les Parisiens ont sombré sur le terrain de Montpellier (44-20), ce samedi. Les Héraultais ont pris le bonus offensif avec six essais inscrits par Marvin O’Connor, Timoci Nagusa et Paul Willemse, tous auteurs d’un doublé. Si Meyer Bosman et le pack (essai de pénalité) ont sauvé l’honneur, cela ne suffit pas au bonheur des Parisiens, qui pourraient être relégables si Agen ou Pau prend un point dimanche.

Clermont a eu très chaud

Après un début de saison en boulet de canon (trois victoires bonifiées), les Clermontois ont failli chuter à domicile face à l’Union Bordeaux-Bègles, qui menait 23-9 à la 46e minute de jeu. Trois essais de Marco Tauleigne (2e), Baptiste Serin (8e) et Nans Durcuing (25e) ont douché le stade Marcel-Michelin. Avant le réveil de l’ASM avec deux essais d’Aurélien Rougerie (55e) et de Nick Abendanon (59e). Les Jaunards ont même pris la tête (26-23, 61e) grâce à la botte de l’Argentin Patricio Fernandez (10 points). Mais Pierre Bernard (3 points) a arraché un match nul mérité pour les Girondins (26-26, 67e). Malgré ce contre-temps, Clermont reste ne tête.

Le Racing 92 repart

Battu à Agen (30-18) la semaine dernière, le Racing 92 s’est imposé face à Grenoble (23-14) grâce notamment à deux essais de Joe Rokocoko (27e) et Xavier Chauveau (53e). Les Grenoblois avaient pris un meilleur départ après l’essai de Battle (9e). Si les Franciliens ont terminé la rencontre à 14 après le jaune de Thibault Dubarry (69e), ils ont tenu ce succès précieux avant la coupure d’un mois due à la Coupe du monde de rugby.

dossier :

Stade Français