RMC Sport

Top 14: Le Stade Français arrache le derby et prolonge Meyer jusqu’en 2022... malgré les critiques

Stade Français Paris

Stade Français Paris - AFP

Le Stade Français Paris s’est imposé ce dimanche dans le derby parisien (27-23) dans la salle du Racing 92, prenant sa revanche après le match aller perdu à Jean-Bouin. L’autre grande nouvelle, c’est la prolongation de Heyneke Meyer jusqu’en 2022.

Le Stade Français n’est décidément pas un club comme les autres. Battus par Clermont à Jean-Bouin la semaine dernière et fragilisés par les conflits internes notamment entre certains joueurs et Heyneke Meyer, les Parisiens sont allés chercher une victoire de prestige dans la salle du Racing 92 ce dimanche (27-23).

De quoi balayer de leur mémoire la défaite au match aller à domicile (16-17) et leur donner un infime espoir de qualifications pour les phases finales. Ils sont huitièmes avec quatre points de retard sur le Racing 92, désormais sixième et donc occupant la dernière place qualificative à deux journée de la fin de la saison régulière.

La gestion admirable de Paris

La rencontre a démarré fort avec un essai du pilier Gaël Fickou pour le Stade Français (4e). Leone Nakarawa a répondu avec un exploit personnel. Paris a dominé la rencontre, sans réussir à franchir le rideau des Franciliens. Louis Dupichot a intercepté une passe pour aller marquer un essai de 80 mètres et donner l’avantage au Racing 92 à la mi-temps (17-10). En deuxième période, les Soldats Roses ont pris le dessus malgré les entrées de Maxime Machenaud et Finn Russel. Le carton jaune de Bernard Le Roux (53e) a été parfaitement exploité par les Parisiens, qui ont planté deux essais (54e et 57e) pour finalement s’imposer avec une gestion clinique d’Arthur Coville, Nicolas Sanchez et Morne Steyn.

Meyer prolonge jusqu'en 2022

L’autre grande nouvelle pour le Stade Français, c’est la prolongation de son manager Heyneke Meyer jusqu’en 2022. "Jusqu'à maintenant, je suis très, très content, nous avons un staff très professionnel, annoncé le propriétaire du club Hans-Peter Wild au micro de Canal+. Il avait un contrat de deux ans, nous venons de l'étendre d'une année supplémentaire." L’homme annonce aussi qu’il "va injecter encore 100 millions d'euros sur les 5 prochaines années".

Wild veut un club "plus professionnel"

Cette décision de la direction intervient après plusieurs semaines de tempête en interne. "Le Stade Français a toujours eu des problèmes internes, a relativisé Wild. Max Guazzini a fait un excellent travail, il a rempli le stade mais à la fin, Thomas Savare a dû sauver le club. Il l'a bien fait mais n'avait plus d'argent. Maintenant c'est moi et nous devons rendre tout cela plus professionnel." Cette prolongation de Wild est donc symbolique de la volonté de donner raison à Meyer contre les joueurs mécontents.

Wild : "S'ils ne sont pas contents..."

"Certains joueurs ne jouent pas et il y a de bonnes raisons à cela, a sèchement déclaré Wild. S'ils ne sont pas contents, qu'ils aillent trouver une autre équipe. Il est inacceptable de se plaindre en public, à la presse. C'est un sport professionnel très onéreux et ils doivent se comporter de manière professionnelle, ils doivent apprendre cela. Le Stade Français a toujours été un club où l'on parle beaucoup. Ceci doit cesser." Le message est clair.

Joseph Ruiz