RMC Sport

Top 14 : Le Stade Français s’invite à la fête

Hugo Bonneval, auteur du premier essai

Hugo Bonneval, auteur du premier essai - -

Le Stade Français s’est imposé ce dimanche contre Clermont (23-16), en clôture de la 5e journée du Top 14. Les Auvergnats lâchent les commandes du classement à Toulon, pendant que les Parisiens se hissent à la quatrième place.

Il est sans doute trop tôt pour dire que le Stade Français est de retour à la table des grands. Toujours est-il que les Parisiens n’avaient pas réussi un tel début de saison depuis de nombreuses années. Après cinq journées, voilà les hommes de Gonzalo Quesada qui trustent la quatrième place du classement. Déjà vainqueur de Biarritz (38-3) il y a une semaine pour l’inauguration de son nouveau Jean-Bouin, le Stade Français a remis ça, avec la manière et devant un public venu en masse, en écartant Clermont (23-16) dans le dernier match de la 5e journée du Top 14.

Une première mi-temps plutôt terne, dominée territorialement et au tableau d’affichage par Clermont (6-3), puis tout s’est accéléré en deuxième période. D’abord parce que le temps de jeu effectif est monté à 30 minutes alors que les deux formations enchaînaient une troisième rencontre en neuf jours, puis parce que Parisiens et Clermontois se sont tour à tour illustrés. D’abord les locaux avec cet essai d’Hugo Bonneval (59e), puis les visiteurs avec la réplique de Julien Pierre (16-13, 67e). Il a fallu attendre la 72e minute pour voir Hugo Bonneval enchaîner un beau mouvement initiée par Williams et parfaitement conclu par Julien Arias. Christophe Berdos accorde l’essai après avoir demandé la vidéo afin de vérifier si Bonneval n’avait pas commis un en-avant sur la passe décisive.

Cinq leaders en cinq journées

« On a passé un test, se félicitait Sergio Parisse à l’issue de la rencontre au micro de Canal+. Aujourd’hui, je suis fier de mon équipe. Je suis satisfait pour ce public. Il n’y a pas forcément eu la manière, mais gagner contre Clermont, on ne le fait pas tous les jours. » Les Clermontois ont, eux, abandonné les commandes du classement général au profit des Toulonnais, vainqueurs un peu plus tôt à Biarritz (24-13). Le Top 14 se trouve là un cinquième leader en autant de journées. Sans doute parce qu’avec un 4/7, Broke James n’a pas eu la réussite espérée. Sans doute aussi parce que l’enchaînement des rencontres s’est fait sentir en fin de match.

Clermont termine quand même cette folle semaine avec 11 points au compteur, ce qui reste une belle opération. Beau joueur, Benjamin Kayser reconnaissait en fin de rencontre que les Parisiens méritaient leur succès. Des Parisiens qui semblent bien plus concernés par rapport à la semaine dernière et qui rêvent secrètement de se hisser dans les six premiers à l’issue de la saison. La rencontre de dimanche leur permet de croire en un bel avenir.

>>> Top 14 : ce qu’il faut retenir de la 4e journée

>>> Top 14 : ce qu’il faut retenir de la 3e journée

>>> Toute l’actualité du rugby

dossier :

Stade Français

PTa