RMC Sport

Top 14: Montpellier prend la tête, Bordeaux-Bègles se fait peur

-

- - -

Montpellier a profité de la défaite du Lou pour s’imposer devant Toulouse (32-22) et prendre la tête du Top 14. La Rochelle a perdu à Castres (31-15), tandis que Bordeaux-Bègles s’est accroché pour se défaire d’Agen (33-23).

Montpellier nouveau chef

Clermont avait fait la moitié du travail un peu plus tôt dans la journée, en venant à bout du Lou (39-18). Montpellier n’avait plus qu’à transformer l’essai en dominant le Stade Toulousain. Mission accomplie (32-22) avec quatre essais signés Serfontein (27e), Ngandebe (29e), Mogg (51e) et Tomane (68e), même si le pied de Zack Holmes et les fautes d’indiscipline ont permis aux hommes d’Ugo Mola de croire au bonus défensif. Mais le MHR, qui aura évolué à 15 contre 13, après les deux cartons jaunes de Castets (45e) et Tekori (49e), était meilleur. Tout simplement.

Castres a tenu bon

A lire aussi: l'Angleterre humilie l'Australie en fin de match

La joie de David Smith, sous le crachin castrais, résume à lui seul la volonté d’acier que le CO a eu, ce samedi, pour dominer le Stade Rochelais (31-15). Les Tarnais, articulés autour d’une bonne défense, ont tenu la barre jusqu’au bout dans cette rencontre, alors qu’ils ont évolué à 13 en seconde période, après les biscottes reçues par Babillot (59e) et Jenneker (63e), et que Barry avait relancé les siens (65e). Troisième défaite cette saison des Rochelais et comme les deux premières, elle a eu lieu à l’extérieur. Et… troisième succès, consécutif celui-là, des Castrais en Top 14 cette saison.

Bordeaux-Bègles, la gagne et une blessure

Il faudra surveiller l’état de santé de Jalibert, et plus précisément de sa cheville, sorti sur blessure (50e). Car l’ouvreur n’a pas fait que scorer dans l’en-but agenais (28e). Il a pratiquement tout réglé pour les Bordelais, vainqueurs dans la douleur d’Agen (33-23), que ce soit pour valider les essais de Doubrère (24e), Marais (35e) et le sien, que pour sanctionner les erreurs adverses (3e, 16e). Autant dire qu’à sa sortie, c’est tout le jeu local qui s’est délité, avec un carton rouge pour Marc Clerc (64e) et le spectre d’un retour adverse avec l’essai de Tilsley (62e). Un drop de Talebula soulagera finalement les Bordelais en fin de rencontre (75e).

Pau, deux mi-temps et autant de visages

Rayonnant pendant 40 minutes (24-10), Pau a souffert, finalement, pour s’imposer devant Brive (34-15). La faute à sa propre indiscipline, symbolisée par le carton jaune de Ramsay (44e), Butler (77e) et du rouge de Bianchin dans le temps additionnel (80e+3). Et à son obsession du bonus offensif, que le Stade Palois n’obtiendra pas, finalement. A noter le carton rouge également reçu côté briviste par Tadjer (80e+4). Le CAB pourra regretter de ne pas avoir plus secoué des Palois bien fébriles en seconde période.

VIDÉO. Azéma : "On confirme qu’on est sur une courbe ascendante"

A.D