RMC Sport

Top 14. Racing 92: Kieran Read s’éloigne

Le capitaine et troisième ligne des All Blacks, Kieran Read (33 ans, 118 sélections), fortement courtisé par le Racing 92, s’éloignerait du Top 14. Le Japon pourrait l’accueillir après la Coupe du monde.

Le Racing 92 en rêve depuis plusieurs semaines et même plusieurs mois. A la recherche d’un numéro 8 de haut niveau, le club francilien s’est lancé sur la piste prioritaire de Kieran Read (33 ans, 118 sélections). Jugée d’abord trop coûteuse comme indiqué par RMC Sport fin octobre, la venue du capitaine des Blacks était abordée avec davantage d’optimisme depuis le début du mois. Avec à la clé un contrat de trois ans après la Coupe du monde (deux saisons plus une troisième en option) selon nos informations. "La donne a un peu changé et les conditions sont davantage réunies, nous expliquait le président Jacky Lorenzetti voilà deux semaines. Nous sommes intéressés mais, comme d’autres clubs, nous ne sommes pas les seuls sur ce dossier."

>> Stade Français: les trois pistes pour le nouveau talonneur

Effectivement, plusieurs clubs se sont logiquement positionnés pour recruter le troisième ligne néo-zélandais. En particulier au Japon qui présente plusieurs avantages pour des All Blacks: une compétition plus courte mais avec des propositions financières très intéressantes ainsi qu’une situation géographique plus proche de la Nouvelle-Zélande. Et selon les informations de RMC Sport, Read s’éloignerait du Racing et du Top 14 pour rejoindre le championnat nippon après une dernière campagne mondiale. Read, qui n’aurait pas encore donné sa réponse au Racing, serait finalement davantage tenté par une aventure au Japon, comme son compatriote Dan Carter l’a fait avec succès (en remportant la Top League le week-end dernier) sous les couleurs des Kobe Steelers, et comme pourraient le faire plusieurs de ses compatriotes dans un an. "C’est du 60-40 pour le Japon", nous a confirmé une source francilienne. Voire davantage. Le pessimisme est désormais réel même si rien n’est encore définitif, notamment en raison d’une éventuelle surenchère liée à la possible mise place du 'marquee player' (joueur hors salary cap) la saison prochaine.

Si la nouvelle se confirmait, le club des Hautes-de-Seine pourrait se rabattre sur d’autres pistes venant de l’hémisphère sud. Ou changer ses plans avec des solutions internes. En fin de contrat, le troisième ligne Antonie Claassen n’entrait plus dans les plans de Laurent Travers et Laurent Labit. Mais ses très bonnes performances depuis le début de saison, à l’image de son excellent match à Leicester dimanche, pourraient tout changer. Le troisième ligne international (34 ans, 6 sélections en 2013 et 2014), né en Afrique du Sud, n’a encore rien décidé sur son avenir. Même si les discussions concernant une éventuelle prolongation n’aurait pas débuté, l’éventualité de le voir rester existe aux côtés du jeune Jordan Joseph, champion du monde avec les moins de 20 ans l’été dernier. A seulement 18 ans, il est la solution d’avenir du Racing.

Jean-François Paturaud