RMC Sport

Top 14 : victime d'un violent plaquage à Castres, Maxime Lucu "va bien"

Plaquage haut lors de Castres UBB

Plaquage haut lors de Castres UBB - Capture d'écran Canal+

Le deuxième ligne de Castres Ryno Pieterse a été exclu en raison d’un plaquage insensé sur le demi de mêlée bordelais, Maxime Lucu, ce samedi, lors de Castres-Bordeaux Bègles.

Un plaquage d'une violence inouïe. Alors qu'on joue la 64e minute de la recontre entre Castres et Bordeaux Bègles, comptant pour la 3e journée du Top 14, Ryno Pieterse est coupable d'un plaquage haut sur Maxime Lucu, le demi de mêlée de l'UBB, qui venait de taper une chandelle. N'étant plus sur ses appuis, le numéro 9 bordelais s'est pris le deuxième ligne castrais en pleine face. L'arbitre Romain Poite n'a pas hésité une seule seconde, en renvoyant Ryno Pieterse aux vestiaires, tandis que Maxime Lucu a dû sortir dans la foulée.

Lucu "va bien"

Quelques heures après le match nul entre les deux équipes (23-23), Maxime Lucu a donné de ses nouvelles sur Twitter. "Merci à tous pour vos messages de bienveillance. Tout va bien ! Toujours debout", a écrit le Bordelais, en accompagnant son message d'une émoticône avec un poing serré. La commission de discipline va évidemment se saisir du dossier et pourrait punir plus sévèrement le joueur castrais, qui risque une suspension de plusieurs semaines.

Afin de limiter ce genre d'incident, la Fédération française de rugby avait décidé de changer les règles de plaquage chez les amateurs en 2019. Depuis deux ans, la hauteur limite du plaquage est abaissée à la taille, le plaquage à deux en simultané est interdit et le porteur du ballon ne peut pas aller au contact avec sa tête et son buste penchés en avant. Ces nouvelles règles doivent permettre de réduire drastiquement les accidents graves qui ont endeuillé les terrain de rugby ces dernières années.

AS