RMC Sport

Toulouse-Racing: l'émotion de Médard en parlant de la grave blessure d'Huget

Si Toulouse s'est imposé 34-16 ce samedi dans son choc face au Racing 92 en Top 14, les Toulousains sont inquiets pour Yoann Huget, lourdement touché au tendon d'Achille alors que se profile la fin de sa carrière. Après le match, son coéquipier Maxime Médard ne cachait pas son émotion.

C'est l'image qui restera sans doute de ce choc de Top 14 entre Toulouse et le Racing 92... malheureusement. Les Toulousains, leaders, ont beau s'être imposés 34-16, ils sont surtout inquiets pour Yoann Huget, sorti sur blessure, soutenu par des membres du staff médical, en première période.

L'encadrement toulousain craint une rupture du tendon d'Achille. D'autant plus cruel que l'international français, qui va sur ses 34 ans, avait annoncé sa volonté de prendre sa retraite en fin de saison. Son coéquipier Maxime Médard avait du mal à cacher son émotion en conférence de presse.

"J'espère qu'il va rechausser les crampons"

"C'est terrible... je ne sais pas vraiment ce qu'il a, constate-t-il très ému et la voix tremblante. On verra sur les prochains jours, il va passer des examens. J'espère en tout cas qu'il va pouvoir rechausser les crampons. C'est terrible parce que déjà quand tu es jeune, que tu as une blessure, c'est compliqué. Mais en fin de carrière, la blessure, c'est une hantise. On est assez conscients de ça tous les deux. On a passé les années ensemble, à jouer, à batailler, que ce soit pour le Stade ou l'équipe de France. Voir cette image, c'est terrible. Bien sûr qu'il y a des choses plus graves dans la vie, mais quand tu vois ton pote par terre, c'est compliqué."

"C'est le gros point noir qui gâche la fête, regrette Matthis Lebel. C'est sûr que ça ne sent pas très bon... on pense beaucoup à lui, les images sont dures. On a une grosse pensée pour lui. On va croiser les doigts." Yoann Huget est reparti du stade en béquilles. Avant sa blessure, il avait inscrit le premier essai de son équipe.

A.Bo avec W.Templier