RMC Sport

Toulon: Bastareaud au Japon? "J'ai acheté le Japonais pour les nuls!"

-

- - -

Le capitaine du Rugby Club Toulonnais, Mathieu Bastareaud, est revenu au micro de RMC Sport sur son envie d'évoluer un jour dans le championnat japonais. Une clause dans son contrat lui permet d'ailleurs de l'envisager... et ce dernier apprend déjà le japonais!

Mathieu Bastareaud ira-t-il jouer au Japon? Le capitaine du RCT avait fait part de son envie d'exotisme à l'issue de la Coupe du monde de rugby 2015, mais son départ au pays du Soleil Levant avait finalement été avorté. Trois ans plus tard, cette idée est toujours dans un coin de sa tête.

"C'est une envie de ma part parce que tout le monde sait que j'aime bien la culture japonaise, admet le Toulonnais au micro de RMC Sport. J'ai aussi cette clause dans mon contrat, c'est ce qui intrigue tout le monde. J'ai la possibilité de l'actionner jusqu'à la fin de mon contrat en 2021. Pour l'instant je suis bien à Toulon, j'avance au jour le jour. Oui j'ai des contacts mais pour l'instant, ce n'est pas trop ma priorité. J'ai la tête à Toulon. J'ai le temps de penser à l'après."

"J'ai aussi acheté "L'Espagnol pour les nuls"!

Cette fameuse clause lui permettrait d'effectuer une pige de six mois au Japon, avant de pouvoir réintégrer l'effectif toulonnais. Mais Mathieu Bastareaud semble pour le moment avoir la tête bien ancrée en France... tout en cultivant sa passion pour la culture nippone. "Cela a commencé avec les mangas, mon frère m'a initié à cela. Après je me suis un peu plus intéressé au pays, à ses traditions, raconte-t-il. Cela fait un peu travailler l'imaginaire, j'aime beaucoup. Je n'ai jamais eu la chance d'y aller, j'espère y aller pour la Coupe du monde. J'ai acheté "Le Japonais pour les nuls"... mais j'ai aussi acheté "L'Espagnol pour les nuls"!"

"Je ne suis pas tout seul à décider"

Et un départ après la Coupe du monde 2019 serait-il envisageable? Après tout, Mathieu Bastareaud admet lui-même avoir eu du mal à se remettre dans le bain après le dernier Mondial. "Mon expérience personnel me montre que j'ai eu du mal après la dernière Coupe du monde à m'entraîner, à me faire mal. Cela peut être une solution. Après je ne suis pas tout seul à décider, ce sont des choses avec mon entourage, le club..." Un projet donc, pas encore concret. 

F.Ge