RMC Sport

Covid: Maracineanu voudrait une bulle sanitaire pour le Tournoi des VI Nations

Invitée de Stade 2, ce dimanche sur France 3, Roxana Maracineanu a évoqué le prochain Tournoi des VI Nations, qui doit débuter le 6 février. Avec notamment un Italie-France, à Rome. La ministre des Sports souhaiterait qu’une bulle sanitaire soit mise en place durant la compétition. Même si ça s’annonce compliqué.

Le prochain Tournoi des VI nations va-t-il pouvoir se dérouler normalement? C’est la grande question. A trois semaines des premiers matchs, une grande incertitude plane sur la compétition. Le XV de France doit débuter par un déplacement en Italie le 6 février. Avant un autre voyage en Irlande le 14 février et un premier match à domicile face à l’Écosse, le 28 février au Stade de France. Reste à savoir si toutes ces rencontres seront autorisées à l’heure où le Covid-19 a regagné du terrain en Europe. Invitée de Stade 2, ce dimanche sur France 3, Roxana Maracineanu a fait le point sur ce dossier. En n’écartant aucune possibilité.

"Nous avons demandé à la fédération française de rugby de nous donner le protocole, pas seulement celui de la France mais celui de l’instance européenne, qui va organiser ce Tournoi, a expliqué la ministre des Sports. Il faut que nous ayons les garanties nécessaires et suffisantes pour voir si tous les autres pays s’engagent de la même manière que la France sur la protection des sportifs. On a vu avec les matchs de Coupe d’Europe que le variant anglais est arrivé jusqu’à chez nous. Il ne faut pas que ça arrive. Je dois donner des garantis pour que ça puisse se tenir en février."

"Il faut que l’instance européenne impose la même chose à tous les Etats"

Relancée sur le sujet, Maracineanu a mis la pression sur l'organisateur, le Comité des VI Nations. "Celle qui est la mieux placée pour l’organiser, c’est l’instance sportive internationale. On l’a vu avec le football. Lorsque l’UEFA a été en mesure de garantir que tous les matchs allaient se passer de la même manière et que les règles étaient les mêmes dans tous les pays, ça s’est très bien passé. Il faut que l’instance européenne prenne les devants et qu’elle impose la même chose à tous les Etats. Il faut qu’on ait les garanties pour que ça puisse se faire."

Vu l’ampleur de la crise sanitaire, le Tournoi 2021 peut-il se dérouler dans une bulle sanitaire, comme les derniers playoffs NBA, qui ont eu lieu à Orlando? Maracineanu y est favorable, même si elle a conscience que la tâche sera compliquée. "C’est ce qu’il faudrait mettre en place, estime-t-elle. Mais la difficulté, c’est que la compétition dure longtemps et les joueurs ne peuvent pas respecter à 100% la bulle sanitaire, puisqu’ils vont devoir retourner dans leur club, puis revenir. Il faut absolument que tous les tests soient faits lors des entrées et des sorties dans la bulle sanitaire. Pour qu’on soit certains que les joueurs sont en état d’y entrer à nouveau."

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur