RMC Sport

VI Nations: l’Italie a fait trembler l’Angleterre

-

- - -

Au terme d’un match complètement fou, l’Angleterre a fini par venir à bout de l’Italie (36-15). La Squadra Azzurra n’a toujours pas remporté le moindre match dans ce tournoi des VI Nations 2017. Mais elle a fait forte impression et certainement fait taire ses détracteurs.

Peut-on être satisfait après une défaite ? Ceci est une vraie question et il faudra certainement la poser aux joueurs italiens, battus ce dimanche sur la pelouse de Twickenham par le XV d’Angleterre (36-15), pour le compte de la 3e journée du tournoi des VI Nations. Evidemment que non si on s’arrête à une simple lecture mathématique : ce revers est le 3e consécutif dans la compétition pour la Squadra Azzurra, qui conforte le statut de bonnet d’âne des partenaires du Parisien, Sergio Parisse. Peut-être même celui de la cuillère de bois du tournoi, alors que les deux prochaines sorties des Italiens sera la France à domicile et l’Ecosse à Murrayfield.

Trois essais encaissés dans les dix dernières minutes

A lire aussi: l'Ecosse s'offre enfin le pays de Galles

Mais sur la forme, l’Italie a montré un visage conquérant, accrocheur, avec un petit retard de deux points à l’heure de jeu (17-15), quand Campagnaro s’offrait un raid spectaculaire dans la défense anglaise. Preuve que la balade anglaise ne l’a pas totalement été ce dimanche, le XV de la Rose était mené devant son public à la pause (10-5), grâce à un essai de Venditti (40e) et un drop d’Allan (30e). Perturbés par le système défensif des Italiens, les Anglais ont profité de la baisse de régime de leurs adversaires pour inscrire trois de leurs sept essais du jour en… dix minutes (Nowell, 70e, Te’o, 73e et Nowell encore 79e). De quoi ravir l’Angleterre, de nouveau en tête du tournoi et en lice pour le Grand Chelem. Pour les Italiens, en revanche, ce n’est toujours pas gagné mais totalement perdu : ils auront quand même montré à Twickenham que la Squadra n’était pas aussi nulle que ses détracteurs le disent.