RMC Sport

XV de France: Galthié fait le point sur la gestion des 42 joueurs et du calendrier

Fabien Galthié a livré ce mardi ses réflexions sur la problématique de la convocation de 42 joueurs avec le XV de France et la gestion du calendrier resserré de l'automne.

Fabien Galthié, le sélectionneur du XV de France, s’est exprimé au milieu d’un stage avec son staff. Comme il l’avait déjà fait, avec Laurent Labit, Karim Ghezal, William Servat, Thibaud Giroud et tout le reste du staff, il a profité du rassemblement des joueurs U17 et U18 des académies "Pôles Espoirs" de Pau, Talence et de la Côte Basque Landes à Sabres, dans les Landes, pour se réunir pendant trois jours. Et comme il le dit dans sa formule: "S’entraîner à entraîner".

En donnant de la voix et de sa personne sur le terrain, Fabien Galthié s’est remis au travail avec 42 joueurs après un Tournoi des VI Nations et son dernier match face à l’Irlande stoppé par la crise du Covid-19 en mars dernier. Avant d’aborder les six matchs internationaux de l’automne (Pays de Galles, Irlande, Ecosse, Japon, Italie et un match de classement), il est revenu sur ces retrouvailles sur le terrain, les crispations des managers des clubs de Top 14 concernant les futurs joueurs sélectionnés, la question des 42 joueurs mis à dispositions et la problématique sanitaire qui se dresse sur sa fameuse "flèche du temps".

Des joueurs hors du Top 14 parmi les 42?

"Nous sommes certains d'avoir 42 joueurs", a annoncé Fabien Galthié. "Ils ne seront peut-être pas tous du Top 14, mais on aura les 42", a-t-il néanmoins nuancé, précisant être prêt "à s'adapter" et l'existence de discussions entre la Ligue et la Fédération.

Concernant l'inquiétude des clubs, il a dit faire preuve de compréhension: "Nous voulons gagner. Cette méthode s'adaptera aux contraintes, si nous n'avons pas les 42 qui nous ont permis de battre l'Angleterre et les Gallois. On a une feuille de route très claire (...) en étant transparent. Aujourd'hui, 66 joueurs français ont reçu un dossier avec des questions à préparer pour les entretiens. On continue à avancer avec cette feuille de route". De quoi susciter des tensions avec les managers du Top 14? Fabien Galthié assure qu'il n'y a "pas de crispation". Pour autant: "On se prépare peut-être à ne pas avoir les 42 meilleurs joueurs".

Des rotations à venir

D'ailleurs, ces 42 joueurs pourraient ne pas être les mêmes sur toute la tournée. "Je vais plus loin et je prends le problème dans l'autre sens, a ajouté Fabien Galthié. Le joueur qui va jouer pour l'équipe de France, ce sera le meilleur à l'instant T. Si un joueur joue quatre matchs et qu'il est fatigué, un autre sera plus performant. Il ne sera pas sélectionné parce qu'on tourne". 

Quant à la course contre la flèche du temps, interrompue par la crise sanitaire, Fabien Galthié constate que, "même pour mai 68", la finale avait été simplement repoussée. "Mais on ne peut pas nous reprocher de tenter de ramener l'équipe de France dans les trois meilleures nations. C'est la mission donnée par Bernard Laporte". Quant aux inquiétudes par rapport au Covid-19: "On ne gère pas, on observe, on regarde, on prend les infos et on prendra les moins mauvaises décisions. On suit ce qu'il se passe avec beaucoup d'optimisme dans ces périodes compliquées".

JA avec Wilfried Templier