RMC Sport

XV de France: Guirado soutenu par ses partenaires

Si ses relations se sont tendues avec le staff, le capitaine Guilhem Gurirado peut compter sur le soutien de ses partenaires. Pour eux, il n’y a pas de débat.

Il est celui dont on parle beaucoup ces dernières heures en équipe de France. Remplaçant lors de deux derniers matchs du XV de France contre les Etats-Unis (33-9) et les Tonga (23-21), match qu’il n’aurait pas joué sans la blessure de Peato Mauvaka rentré en France depuis, Guilhem Guirado est-il un capitaine menacé? Si ses relations se sont tendues avec le staff, avec une communication de plus en plus rare, son aura est toujours la même auprès de ses partenaires. "Pour nous, c'est Guilhem le capitaine, a indiqué Maxime Médard, mardi, en conférence de presse. Pour nous, il n'y a pas de discussion sur ce sujet-là."

Même discours de la part de Gaël Fickou: "La question du capitaine, sincèrement, il n'y a pas de débat par rapport à ça, dans le sens où c'est une Coupe du monde, et t'es obligé de faire tourner. Guilhem a 32 ans, 33 ans (ndlr : 33), il ne peut pas jouer tous les matches à quatre jours d'intervalle, ce n'est pas possible. Physiquement, c'est très dur et c'est impossible. Déjà que là, il a joué les trois matches, c'est très dur physiquement." "Nous n’avons qu’un capitaine, un seul chef, c’est Guilhem", pour le troisième ligne Grégory Alldritt.

Guirado (73 sélections) sera-t-il titulaire contre l’Angleterre samedi puis contre le pays de Galles ou l’Australie en quart de finale une semaine plus tard? Ou le staff va-t-il lui préférer Camille Chat très bon contre les Tonga? Il est encore trop tôt pour le dire. En tout cas, le talonneur n’avait pas l’air marqué ce matin au Suizenji Athletic Field de Kumamoto, terrain d’entraînement des Bleus, puis à la fan zone lors de la séance de dédicaces quelques heures plus tard. Au contraire. Le nouveau joueur de Montpellier est apparu souriant et décontracté toute la journée ce mardi à quatre jours du match contre l’Angleterre (samedi, 10h15). Il faut dire qu’il en a vu d’autres ces derniers mois en équipe de France…

Jean-François Paturaud