RMC Sport

XV de France: Laporte fixe un objectif très élevé pour l’automne

Bernard Laporte

Bernard Laporte - AFP

Après la troisième défaite des Bleus en autant de test-matchs en Afrique du Sud, Bernard Laporte a fait part de son soutien au sélectionneur Guy Novès. Tout en fixant un objectif très élevé de trois victoires lors de la tournée de novembre.

Qu’arrivera-t-il si les Bleus se ratent encore ? Bernard Laporte, le président de la Fédération française de rugby, leur fixe un objectif très élevé, peut-être trop, pour la tournée de novembre à la sortie de trois test-matchs largement perdus en Afrique du Sud. Trois victoires en quatre matchs, face à l’imbattable Nouvelle-Zélande, deux fois en trois jours (11 et 14 novembre), contre les Springboks (18 novembre) et le Japon (25 novembre).

A voir aussi >> Afrique du Sud-France: les Bleus terminent leur tournée sur un nouveau crash

Vu le niveau tricolore, en remporter deux serait déjà bien. Trois, ça veut dire faire tomber les All Blacks… "Chacun doit prendre ses responsabilités, lance Bernard Laporte dans Le Parisien. Ce sont les joueurs qui sont sur le terrain. J’ai été entraîneur et, à un certain moment, tu as un sentiment d’impuissance." L’ancien sélectionneur garde "bien sûr" confiance en Guy Novès. Mais prévient.

A voir aussi >> XV de France: "Une différence de fraîcheur et de physique", estime Novès

Laporte : "Je ne peux pas accepter qu’on soit la 8e nation mondiale"

"Les joueurs, Guy (Novès) et moi, on est sur le même bateau. Je suis avec eux. Après, c’est vrai que ça ne peut plus durer. En novembre, il faut qu’on gagne trois matchs sur quatre. L’objectif sera clair. Ça ne veut pas dire que, si on n’y arrive pas, on va virer des gens, mais on doit avoir cet objectif. Je ne peux pas accepter qu’on soit la 8e nation mondiale. Guy Novès a mon soutien et, ensemble, on se doit de remonter."

VIDEO >> Novès : "Prendre conscience du travail qu’il nous reste à faire"

LP