RMC Sport

XV de France: Novès satisfait après la condamnation de la FFR

Guy Novès était très soulagé de la décision du conseil des Prud’Hommes de Toulouse ce lundi, condamnant la FFR à lui verser un million d’euros pour rupture de contrat sans faute grave. Il va pouvoir se tourner vers de nouveaux projets.

Guy Novès va pouvoir tourner la page. La Fédération française de rugby a été condamnée ce lundi par le conseil de Prud'hommes de Toulouse à verser plus d'un million d'euros (1,008 M€) à l'ex-sélectionneur du XV de France Guy Novès pour son licenciement en décembre 2017.

"Je n'oublierai jamais"

Les Prud'hommes, auprès desquels M. Novès réclamait 2,9 millions d'euros de dédommagements, ont notamment reconnu une "rupture anticipée abusive du contrat de travail sans faute grave", mais n'ont pas retenu l'existence d'un "harcèlement moral".

Une situation qui a arraché des mots de réconfort à l’ancien entraîneur toulousain après l'audience. "C’est un soulagement. Surtout, je me suis rendu compte qu’il y avait des gens autour de moi pour me soutenir: mes proches, ma famille, mes amis", a expliqué Novès qui ne va pas faire appel de cette décision.

"On attendait ce résultat depuis 15 mois, on l’espérait, on l’a obtenu, on est satisfait. On me reprochait une faute grave, les Prud’Hommes ont été clairs, la faute grave n’y est pas et ils ont été condamnés sur plusieurs choses. Je n’oublierai jamais."

A 65 ans, ses yeux sont désormais tournés vers la suite. "Je ne peux pas parler de nouveaux projets sur le palier des Prud’Hommes mais il est certain que je veux être un peu plus ouvert à certaines choses qui vont se présenter. Vous verrez la suite.", lâche-t-il, énigmatique.

Passera-t-elle par une liste d’opposition à Bernard Laporte à la présidence de la FFR en 2020? "Vous me parlez de "la porte"! (il rigole) Plus sérieusement, je partage effectivement une sensibilité avec certaines personnes, qui ne sont pas d'accord avec ce qu'il se passe actuellement. Je viens de vivre un an et demi très compliqué, je suis bien placé pour le savoir...". L’ancien sélectionneur pourrait notamment être séduit par le projet de Florian Grill.

PL avec Wilfried Templier