RMC Sport

XV de France: prime à la stabilité pour affronter l’Italie, la compo attendue

Le staff des Bleus devrait reconduire le XV de départ victorieux de l’Angleterre pour affronter l’Italie dimanche. Mais Virimi Vakatawa, blessé au triceps, est incertain. François Cros ne s’est pas non plus entraîné ce mercredi après-midi à Marcoussis.

Ce n’est pas franchement une surprise, mais l’encadrement du XV de France va miser sur la continuité pour la réception de l’Italie. Prime aux vainqueurs de l’Angleterre (24-17) la semaine passée en ouverture du Tournoi pour le lancement de l’ère Galthié. "L'idée maîtresse est de construire une équipe et les sélections valent de l'or, avait prévenu le sélectionneur lundi matin. Caper les joueurs, les faire monter en compétence, cela donne un prix très fort à chaque sélection. Donc tourner pour tourner, ce n'est pas la stratégie. Modifier un petit peu la composition d'équipe pour avoir une vision, apporter quelque chose de différent à notre organisation, améliorer des points-clé: oui. Mais s'amuser à tourner: non."

L’entrainement, une fois encore à haute intensité ce mercredi après-midi à Marcoussis, a confirmé cette tendance. Quasiment tout le XV de départ du week-end dernier a pu encore travailler ensemble une bonne partie de la séance. Quasiment, car deux joueurs manquaient l’appel: Virimi Vakatawa et François Cros. Le premier, touché au triceps, est incertain. Une décision sera prise dans les 48 heures quant à sa participation. Le second était bien présent mais uniquement sur le bord du terrain. Le troisième ligne, victime d’une petite alerte musculaire, ne s’est pas entraîné, mais il avait pu courir dans la matinée en compagnie d’un des préparateurs physiques. Son cas n’inspirerait pas trop d’inquiétudes et le Toulousain devrait bien pouvoir postuler ce week-end. 

Labit: "Travailler dans la continuité pour avoir encore plus de confiance"

Dans le XV de départ des potentiels titulaires, Arthur Vincent et Cameron Woki ont pris respectivement leurs places au centre et en troisième ligne. Pour le reste, rien à signaler dans la composition du XV de départ.

"Il faut que l’on soit dans la continuité, a indiqué l’entraîneur des lignes arrières Laurent Labit au micro de RMC Sport. Nous avons besoin de travailler et nous améliorer. Nous n’avons fait qu’un match. On ne peut pas dire que nous allons faire des essais ou faire tourner. On a besoin de travailler dans la continuité pour avoir encore plus de confiance et de maîtrise. Puis, petit à petit, on regardera ce que l’on peut au niveau de la composition d’équipe et des joueurs."

Au final, le groupe des 23 ne devrait que très peu évoluer et les rares interrogations concernent le banc des remplacements. Le deuxième ligne toulonnais Romain Taofifénua pourrait prendre la place du Racingman Boris Palu. Le Montpelliérain Gabriel NGandebe, lui, pourrait connaitre sa première feuille de match internationale si Arthur Vincent venait à débuter. Le reste du banc devrait être sans surprise avec Mauvaka, Poirot, Bamba, Jalibert et Serin. Reste seulement à savoir quel troisième ligne prendrait la place de Woki si celui-ci venait à pallier un éventuel coup dur pour Cros. Réponse officielle vendredi à 14h. 

Le XV probable face à l’Italie

Bouthier - Thomas, Vakatawa ou Vincent, Fickou, Rattez - (o) Ntamack, (m) Dupont - Ollivon (cap), Alldritt, Cros - Willemse, Le Roux - Haouas, Marchand, Baille.

JF Paturaud avec L.D