RMC Sport

XV de France : quatre bizuths et trois retours face à l’Italie

Jonathan Danty

Jonathan Danty - AFP

Guy Novès a révélé ce jeudi la composition du XV de départ que l’équipe de France alignera ce samedi (15h25) face à l’Italie, en ouverture du Tournoi des VI Nations. Le sélectionneur a choisi de lancer quatre novices dans le grand bain : Sébastien Bézy, Paul Jedrasiak, Jonathan Danty, Virimi Vakatawa… et de rappeler quelques anciens.

Il a tranché. Et comme convenu, pour le choc face à l’Italie, il a insufflé du neuf. Guy Novès a choisi d’aligner d’entrée, ce samedi, pour le match d’ouverture du Tournoi des VI Nations (15h25) quatre novices en sélection tricolore : le Toulousain Sébastien Bézy, qui formera une charnière inédite avec Jules Plisson, le Clermontois Paul Jedrasiak, le Parisien Jonathan Danty, et le Racingman Virimi Vakatawa, vedette de l’équipe de France de rugby à 7 et principale attraction-interrogation de ce XV rajeuni et emmené, brassard de capitaine autour du bras, par Guilhem Guirado. Camille Chat (Racing 92), Jefferson Poirot (Union Bordeaux-Bègles) et Yacouba Camara (Stade Toulousain), tous trois remplaçants, devraient également faire leurs débuts sur la pelouse du Stade de France.

Médard et Lauret de retour

Pour encadrer ces quatre nouveaux, Novès a également choisi de retenir dans son équipe de départ des figures bien connues du maillot bleu : Maxime Médard, qui évoluera à l’arrière et Wenceslas Lauret, qui succède au retraité Thierry Dusautoir comme troisième ligne aile. Hugo Bonneval, qui n’avait pas été retenu lors de la Coupe du monde, fait aussi son retour comme titulaire à l’aile. Ce XV de France façon Novès sera particulièrement attendu samedi. Ce dernier, bien conscient de la situation, rejette toute forme de pression.

« Mon attitude sera la plus naturelle possible et surtout concentrée sur mon travail » a prévenu l’ancien guide du Stade Toulousain, qui a ensuite évoqué la charnière Bézy-Plisson et l’arrivée de Vakatawa. « Compte-tenu de son potentiel, ce n’est pas un pari, poursuit Novès. Plus tôt ça sera, mieux ça sera (…) C’est une charnière très jeune. Ils peuvent être l’avenir du XV de France. Je vous garantis qu’ils vont donner le meilleur ». Après le fiasco de la Coupe du monde, les supporters tricolores n’en attendent pas moins.

La compo du XV de France

Médard – Bonneval, Fickou, Danty, Vakatawa – Plisson, Bézy – Chouly, Picamoles, Lauret – Jedrasiak, Maestri – Slimani, Guirado, Ben Arous.

Remplaçants

Chat, Atonio, Poirot, Flanquart, Camara, Machenaud, Doussain, Mermoz.