RMC Sport

XV de France - Yachvili: "Si Parra et Trinh-Duc font un gros match, il va y avoir un sacré casse-tête"

-

- - AFP

A la veille du 100e Crunch entre l’Angleterre et le XV de France samedi à Twickenham (21h), Dimitri Yachvili était l’invité de l’Intégrale Sport ce vendredi. L’ancien international et consultant BeIn Sport a donné son avis sur la composition annoncée par Philippe Saint-André.

Dimitri, que pensez-vous de la charnière Parra-Trinh-Duc alignée face à l’Angleterre ?

C’est une paire de demis qui me plaît, deux styles de jeu qui me plaisent. Ce sont aussi deux joueurs qui ont une expérience de haut niveau, de phases finales et surtout de niveau international. Il y a pas mal d’expérience malgré leur jeune âge. Si ça gagne, ils vont évidemment gagner des points. Maintenant, j’espère que ces matches seront des matches de sélection et non des matches de sanction en cas de défaite. Parce qu’on peut mettre toutes les paires de demis qu’on veut, on sait, pour avoir joué à ce poste, qu’on dépend de nos avants et de notre dynamique.

Que faire avec Michalak si cette charnière fonctionne ?

Je pense que le staff a une idée sur les charnières qu’ils vont prendre en Coupe du monde. Ces matches permettent de se lâcher un peu au niveau du jeu, de mettre en place ce qu’ils ont travaillé les semaines précédentes. Si Parra et Trinh-Duc font un gros match samedi et que la semaine d’après ça ne se passe pas très bien pour la paire qui sera en place, il va y avoir un sacré casse-tête. Mais à mon avis, le staff a déjà une idée de ce qu’il va se passer dès le début de la Coupe du monde.

Vous qui avez connu ça, comment gérer ces matches amicaux avant une Coupe du monde ?

Pour avoir vécu ces moments, il me tardait de les jouer ces matches de préparation. Les joueurs sortent de deux mois intensifs de préparation physique et de rugby et les joueurs ont besoin de compétition, de se lâcher, de se régaler techniquement aussi. Maintenant, depuis quatre ans que le staff travaille, je ne pense pas que leur sélection va se jouer sur un match. Je pense que l’équipe est faite à 90%.

Les joueurs vont donc jouer à 100%...

Ce genre de match, tu le joues à 200% ! Surtout que c’est le 100e Angleterre-France. Les joueurs sont obligés de se lâcher dans ce genre de matches. Maintenant, ce serait risqué de la part du staff de miser sur ces trois matches pour faire sa sélection.