RMC Sport

Hymne des Bleus: choqué par le choix de Youssoupha, Mariani aurait préféré Soprano

Thierry Mariani sur BFMTV

Thierry Mariani sur BFMTV - BFMTV

Invité de BFMTV ce dimanche, le député européen et candidat RN aux régionales en Paca Thierry Mariani s’est dit choqué par le choix du rappeur Youssoupha pour l’hymne de l’équipe de France en vue de l’Euro.

Comme Marine Le Pen et les cadres du Rassemblement national, Thierry Mariani critique le choix de confier l’hymne de l’équipe de France pour l’Euro (11 juin-11 juillet) au rappeur Youssoupha ("Ecris mon nom en bleu").

"Oui, ça me choque, a répondu le député européen et candidat RN aux régionales en Paca dans l’émission BFM Politique, ce dimanche sur BFMTV. Quand je regarde les références de ce chanteur… J’avoue que j’ignorais son existence il y a quelques semaines. Quand je vois par exemple qu’il dit: "Comme dans c’rêve où ma semence de nègre fout en cloque cette chienne de Marine Le Pen", remplacez Marine Le Pen par Marlène Schiappa, ce serait un tollé. Mais parce que c’est Marine Le Pen, tout le monde se tait. Plus grave: "Moi je m’en bats de la France d’en bas, je représente la France d’ailleurs" et "Tu comprendras pourquoi on aime siffler la Marseillaise", "Bientôt j’me taille au bled pour dépenser l’argent de tes allocs". Vous croyez que ça peut représenter la France ? Quand on est un artiste, on n’est pas obligé de cracher sur la France."

"Soprano ne tombe pas dans la vulgarité ou l’insulte de la France"

Marine Le Pen n’avait pas porté plainte après les paroles de Youssoupha, lors de la sortie de son premier album en 2007. "Je pense qu’à l’époque, personne ne l’écoutait (Youssoupha) avec autant de détails qu’aujourd’hui", a estimé Thierry Mariani. "Moi, je suis peut-être un peu ringard, a-t-il ajouté. Je préfère un hymne chanté par Johnny Hallyday. Si on aime le rap, il y avait Soprano par exemple, qui est quelqu’un qui, par moments, a des textes forts, mais ne tombe pas dans la vulgarité ou l’insulte de la France."

"L’hymne national, ça doit rassembler les Français, a indiqué par la suite Thierry Mariani. Je ne sais pas qui a eu cette idée, à la Fédération, au gouvernement… Mais choisir cet hymne… Est-ce que vous croyez que les Français, quand on voit les paroles de cet artiste entre guillemets, peuvent se retrouver dans un tel hymne ? Moi, j’en doute. Je pense qu’ils feraient mieux de changer."

LP