RMC Sport

Biathlon (Antholz): les Bleues grimpent encore sur le podium du relais

Le relais féminin tricolore a signé une belle troisième place ce dimanche à Antholz-Anterselva en Italie. Les Bleues décrochent un troisième podium en quatre courses et terminent derrière la Russie et l'Allemagne.

Le clan tricolore fait le plein de confiance avant les Mondiaux de Poklujka (du 10 au 21 février) en profitant de l'étape de Coupe du monde à Antholz-Anterselva pour enchaîner les podiums.

Après la victoire des Bleus samedi, c'est au tour du relais féminin de finir à la troisième place de sa course ce dimanche. Les Bleues ont terminé à 21 secondes de la Russie, victorieuse devant l'Allemagne.

Les Bleues ont signé un joli come-back

Malgré un début de course compliqué pour Anaïs Bescond (trois pioches et un tour de pénalité sur son tir debout), la France a signé un superbe retour. Douzième au premier passage de relais et à 55 secondes de la tête de course, les Bleues ont rapidement repris les choses en main.

Anaïs Chevalier-Bouchet a encore brillé, trois jours après son podium sur l'individuel, et son sans-faute au tir a permis au quatuor tricolore de se replacer parmi les prétendants à la victoire finale avec l'Allemagne, l'Italie et la Russie.

Mais le troisième passage de relais s'est un peu moins bien passé pour Justine Braisaz-Bouchet. Avec quatre pioches, la Française a laissé l'Allemagne et la Russie se disputer la victoire finale. Derrière, Julia Simon a tenu bon (deux pioches seulement) pour sécuriser la troisième place des Bleues face au retour des Italiennes.

Place aux Mondiaux

Avec ce troisième podium de la saison en relais (en quatre courses), l'équipe de France a renforcé son statut de candidat au titre pour les Mondiaux à venir. 

"On a usé la troisième place, maintenant on va essayer d’aller chercher mieux, a réagi Anaïs Chevalier-Bouchet au micro de la chaîne L’Equipe. C’est une troisième place mais elle est importante parce qu’on est là sur presque tous les relais. C’est important. On montre aux autres équipes qu’on peut jouer devant. Cela nous conforte dans nos choix. C’est toujours mieux de partir vers les Mondiaux avec un podium. C’est très bien pour l’équipe."

Plombée par une premier passage chaotique (trois pioches et un tour de pénalité), la Norvège n'a elle jamais été dans le coup pour la gagne (sixième à l'arrivée) alors que la Suède est passée à côté de sa course.

Mais méfiance, les deux nations scandinaves voudront se reprendre lors du relais de Pokljuka en Slovénie. Les Bleues sont prévenues.

JGL