RMC Sport
en direct

Mondiaux de biathlon en direct: Chevalier-Bouchet décroche le bronze sur la poursuite

Anaïs Chevalier-Bouchet

Anaïs Chevalier-Bouchet - AFP

Après sa médaille en sprint vendredi, le Français Emilien Jacquelin a remporté l'or sur la poursuite après une course légendaire ce dimanche à Pokljuka. Il conserve son titre mondial glané l'an passé. Place désormais aux filles, toujours sur la poursuite.

Chevalier-Bouchet : "J'ai un peu de regret"

Chevalier-Bouchet au micro de L'Equipe: "J'avais le 19/20 au bout du canon. Je m'en veux sur le dernier tir. Je suis un peu déçue ! J'avais moins les jambes qu'hier. J'ai un peu de regret. Il fallait que je joue sur la "cara". Hauser allait tellement vite sur les skis. Je suis un peu frustrée. J'ai quand même assez bien tenue la pression. Je me sentais forte. Je sais que ça aurait pu tourner mieux. Je parle à chaud mais deux médailles, oui, c'est très bien (rires)."

5eme médaille pour les Bleus

Avec cette 3eme place glanée par Chevalier-Bouchet dans la poursuite, l'équipe de France totalise désormais cinq médailles, dont une en or dans ces Mondiaux de Pokljuka. Ce lundi, c'est journée off.

Le classement de la poursuite féminine

1-Eckhoff (Nor)
2-Hauser (Aut)
3-Chevalier-Bouchet
4-Wierer (Ita)
5-Preuss (All)

Chevalier-Bouchet en bronze

Anaïs Chevalier-Bouchet décroche le bronze. La Française termine à la 3eme place à 33'' de la Norvégienne Tiril Eckhoff, sacrée championne du monde de la poursuite. L'Autrichienne Hauser (à 17") gagne la médaille d'argent.

Chevalier-Bouchet va devoir être forte sur les skis

Désormais distancée par Heckhoff, Chevalier-Bouchet a été reprise par l'Autrichienne Hauser. Wierer, avec son 20/20 est juste derrière.

Eckhoff fonce vers la victoire, une faute pour Chevalier-Bouchet

La Norvégienne est impressionnante et va sans doute devenir championne du monde. Derrière, Chevalier-Bouchet peut croire au podium, mais elle a commis une faute au tir couché.

Heckhoff plus rapide

La Norvégienne va plus vite que Chevalier-Bouchet. Mais tout se jouera que le dernier tir. Quatre secondes les séparent.

Le top 5 avant le dernier tir

1-Heckhoff
2-Chevalier-Bouchet
3-Herrmann
4-Roeiseland
5-Wierer

Un sans faute pour Anaïs Chevalier-Bouchet !

La Française ressort du pas de tir avec Eckhoff qui a dû effectuer un tour de pénalité. Quel suspense !

18'' de retard pour Chevalier-Bouchet

La Française compte un peu moins de 20'' de retard de la Norvégienne Tiril Eckhoff avant d'abord le 1er tir debout.

Le top 5 après le 2eme tir couché

1-Eckhoff (Nor)
2-Chevalier-Bouchet (Fra)
3-Roeiseland (Nor)
4-Freuss (All)
5-Herrmann (All)

Une faute pour Chevalier-Bouchet

La Tricolore commet une faute sur son dernier tir couché. Elle écope d'un tour de pénalité. Eckhoff, elle, réalise un sans-faute et prend la tête de cette poursuite devant la Tricolore.

Le top 5 après le 1er tir

1-Chevalier-Bouchet (Fra)
2-Eckhoff (Nor)
3-Roeiseland (Nor)
4-Oeberg (Sue)
5-Preuss (All)

Sans faute pour Chevalier-Bouchet !

Alors que Eckhoff écope d'un tour de pénalité après avoir commis une faute au tir couché, Chevalier-Bouchet réalise un parfait 5/5. La Française prend les commandes de la poursuite.

Sola dans les skis de Chevalier-Bouchet

Alors qu'Eckhoff est partie à fond et mène la course, la Biélorusse Sola est revenue dans les skis de Chevalier-Bouchet aux 2 et 3eme places.

C'est parti pour la poursuite !

La Norvégienne Tiril Eckhoff suivie d'Anaïs Chevalier-Bouchet se sont élancées, place à la bagarre !

La tension monte avant la poursuite

Un marathon pour le coach des filles ?

Il a lancé le pari avant les Mondiaux à ses filles. Frédéric Jean, entraîneur de l’équipe de France féminine de biathlon, a promis de courir un marathon autour du lac de Bled où logent les Bleus à la deuxième médaille décrochée par le groupe féminin en individuel. Après la médaille d’argent d’Anaïs Chevalier-Bouchet sur le sprint samedi, il n’est plus qu'à un podium d’aller courir ses 42km 195. "J’ai commencé à me préparer psychologiquement, rigolait Fred Jean samedi. Et j’espère que je le ferai en début de semaine." En cas de podium ce dimanche sur la poursuite, les filles pourraient donc provoquer un gros mal de jambes à leur entraîneur lundi qui sera un jour sans course à Pokljuka.  "Je me suis lancé ce défi et je le respecterai si il y a une deuxième médaille" lance l’ancien biathlète international de 37 ans, encore très affûté et qui a déjà pu planifier son parcours. Le tour du lac de Bled fait environ 6km. Il devra donc en effectuer sept.

JR

Après Jacquelin, Anaïs Chevalier-Bouchet rêve aussi de la médaille d'or

Médaillée d'argent en sprint, Anaïs Chevalier-Bouchet brigue l'or sur la poursuite. A partir de 15h30, elle s'élancera en 2eme position à 12'' de la Norvégienne Tiril Eckhoff.

Jacquelin : "Un rêve d'enfant de garder le titre"

Jacquelin au micro de L'Equipe : "J'ai coché cette course depuis l'an dernier. C'était un autre rêve d'enfant de garder son titre. Celle-ci je suis allé la chercher. Je me suis pas posé de question. J'ai fait ce que je sais faire. Les tirs ? C'était tout dans le contrôle. Je suis super fier, je savais que ce serait très dur. J'ai du mal à réaliser. Je n'ai pas peur de le dire, c'était quasi la dépression cet été."

La masterclasse de Jacquelin

L'hommage de maître Fourcade à Jacquelin

Deux Bleus au pied du podium

1-Jacquelin (Fra)
2-Samuelsson (Sue)
3-Boe (Nor)
4-Fillon Maillet (Fra)
5-Desthieux (Fra)


Jacquelin champion du monde !!!!!!!!

Il l'a fait ! Emilien Jacquelin est sacré champion du monde de poursuite ! Il conserve son titre mondial ! ENORME !!!!!!!!

Desthieux à la lutte

Le Français est dépassé par Fillon Maillet à la 4eme place. Boe est 2eme à une vingtaine de secondes de Jacquelin qui va conserver sa médaille d'or en poursuite. Allez Emilien !!!!!

Jacquelin fonce vers l'or !!!!!

A la vitesse de l'éclair, Jacquelin réalise un nouveau sans faute, c'est un 20/20 pour le Français qui fonce vers le titre de champion du monde, et conserver sa couronne ! Une faute pour Desthieux qui va devoir se battre pour une médialle. Quel suspense !

De la marge pour Jacquelin

Le Français compte 25'' d'avance sur Samuelsson et 26'' sur Desthieux. Boe est à 34''.

Jacquelin aux commandes, Desthieux aussi dans le coup pour le podium

Avec le Suésdois Samuelsson, les deux Français sont les seuls à avoir réalisé un 15/15 au tir. Ils mènent cette poursuite en attendant le dernier tir.

Enorme Jacquelin !

Encore un sans faute pour Jacquelin et aussi pour Desthieux au tir debout, ça commence à sentir très bon pour les Bleus !

Desthieux un peu décroché

Malgré un 2eme sans faute, le Tricolore occupe la 5eme place.

Encore un sans faute pour Jacquelin et Desthieux !

Superbes les Français qui réalisent encore un sans faute au 2eme tir couché. Boe, lui, a commis une faute.

Boe prend la tête

Le champion norvégien s'est positionné en tête juste devant Jacquelin avant le 2eme tir.

Le top 5 après le 1er tir couché

1-Jacquelin (Fra)
2-Boe (Nor)
3-Laegreid (Nor)
4-Desthieux (Fra)
5-Dale (Nor)

Jacquelin aux commandes

Auteur d'un sans faute, Jacquelin sort en tête après la séance de tirs couchés.

Sans faute pour Desthieux et Jacquelin

Un 5/5 parfait pour les deux Tricolores. Deux fautes en revanche pour Fillon Maillet et trois pour Guigonnat.

Ponsiluoma toujours en tête

Le Suédois garde un bon tempo en tête avant d'arriver sur le pas de tir.

C'est parti !

Ponsiluoma s'est élancé en tête devant Desthieux et Jacquelin... La bagarre peut commencer.

Des conditions parfaites

Le soleil brille à Pokljuka. Il y a un peu de vent. Les conditions sont idéales pour les biathlètes qui vont s'élancer pour 12,5 km avec quatre séances de tir, deux debout, deux couchés.

Les Français en lice

Les Tricolores en lice pour cette poursuite : Simon Desthieux s'élancera à 11" du Suédois Ponsiluoma. Tenant du titre, Emilien Jacquelin partira avec le dossard 3 à 13". Quentin Fillon Maillet s'élancera en 6eme position (24''), Guigonnat en 14eme (49'') et Fabien Claude en 41e place (1'46").

Bonjour à tous

Bienvenue sur RMC Sport pour suivre la poursuite des Mondiaux de biathlon à Pokljuka (Slovénie). Après leur sublime performance en sprint vendredi, Simon Desthieux (argent) et Emilien Jacquelin (bronze) veulent à nouveau monter sur la "boîte".

AB