RMC Sport

Oberhof (poursuite): encore un triplé norvégien, Claude au pied du podium

Sturla Holm Laegreid

Sturla Holm Laegreid - @IconSport

Sturla Holm Laegreid a profité de la défaillance des frères Boe pour s’adjuger la poursuite, ce samedi à Oberhof (Allemagne). Fabien Claude s’est mêlé à la lutte pour le podium en fin de course, mais le Français était finalement trop juste et échoue à la quatrième place.

Il va falloir s’habituer à ces podiums confisqués par les Norvégiens. Au lendemain d’un sprint dominé par Johannes Boe et ses compatriotes, Fabien Claude (26 ans, 2 fautes) n’a pas été en mesure de contrarier les plans de la Norvège. Tarjei Boe (3e, 3 fautes) était finalement trop solide dans les deux derniers kilomètres, mais le Français peut se féliciter d’être le mieux classé du clan tricolore au terme d’une très belle course de sa part. "Sur le dernier tir (un sans faute qui lui permet de se replacer), j’ai vraiment voulu jouer l’attaquant, c’est vraiment ce que je voulais chercher", a-t-il résumé au micro de la chaîne L'Equipe.

Le raté monumental de Johannes Boe

Quatrième de la poursuite dominée par le phénomène Sturla Holm Laegreid (auteur de son quatrième succès de la saison, il est le seul à en compter autant), le plus solide des favoris derrière la carabine, avec deux fautes, Fabien Claude (parti 8e) a résisté au retour de Lukas Hofer (5e, 4 fautes) pour conserver son bien. La France compte même deux représentants dans le top 10 puisque Simon Desthieux (3 fautes) s’est hissé à la neuvième place. Emilien Jacquelin (4 fautes) est 13e, alors qu’Antonin Guigonnat (5 fautes) et Emilien Claude (2 fautes) échouent aux 37e et 39e positions.

La grosse surprise de cette poursuite, exigeante sur les skis, c’est la défaillance de Johannes Boe, qui s'est complètement écroulé lors de son premier tir debout avec quatre fautes (7 au total), se contentant de la huitième place finale. Le cadet de la fratrie Boe semblait pourtant avoir mis la machine en route à mi-course, alors qu’il accompagnait son compatriote Johannes Dale, dans la peau du chasseur, derrière son frère Tajei, qui comptait alors 17 secondes d’avance en tête. C’était avant qu’il ne soit lui aussi rattrapé par ses émotions, et qu'il sombre lors de son dernier tir debout (3 fautes).

Eckhoff enchaîne

Au lendemain de sa victoire dans le sprint, la Norvégienne Tiril Eckhoff a récidivé ce samedi en remportant la poursuite d'Oberhof chez les femmes, comptant pour la Coupe du monde de biathlon. Partie avec 30 secondes d'avance sur le reste de la troupe, Eckhoff a effectué la quasi-totalité de la course seule en tête avant d'être rattrapée par sa compatriote Marte Olsbu Roeiseland après le dernier tir debout. Mais Eckhoff, auteure d'un 18/20 à la carabine, s'est montrée la plus forte au sprint pour signer son 5e succès de la saison et le 18e de sa carrière. Roeiseland conserve la tête du classement général. L'Autrichienne Lisa-Theresa Hauser, déjà 3e du sprint vendredi, s'est offert un nouveau podium (3e).

QM