RMC Sport

Patinage: Péchalat candidate à la présidence de la fédération

Comme révélé par L'Equipe, l'ancienne patineuse Nathalie Péchalat sera bien candidate à la présidence de la FFSG et donc à la succession de Didier Gailhaguet, lors de l'élection prévue le 14 mars prochain.

Elle a décidé de se lancer dans la bataille. Alors que la Fédération française des sports de glace (FFSG) est plongée dans un scandale de violences sexuelles, et que son président Didier Gailhaguet a fini par démissionner, l'ancienne patineuse Nathalie Péchalat - comme indiqué par nos confrères de L'Equipe - va candidater à la présidence de l'instance.

Première candidate déclarée

Après avoir pris le temps de contacter les présidents de ligues et de clubs, la double championne d'Europe (2011 et 2012) et double médaillée de bronze aux Mondiaux (2012 et 2014), désormais âgée de 36 ans, a fait le choix de se présenter pour l'élection du 14 mars prochain.

Péchalat, qui ne souhaite pas communiquer pour l'heure, est la première à prendre officiellement position pour succéder à Didier Gailhaguet, tandis que les candidats doivent se déclarer au plus tard deux semaines avant le vote. En attendant, c'est Maryvonne Del Torchio qui assure l'intérim à la tête de la FFSG.

Engagée auprès de l'association de prévention contre les violences sexuelles dans le sport "Colosse aux pieds d'argile", Nathalie Péchalat est également licenciée au club parisien des Français volants. Ce club a été touché de plein fouet par le scandale car l'un de ses dirigeants, Gilles Beyer, a été notamment accusé de viols par l'ancienne patineuse Sarah Abitbol.

Maureen Lehoux avec CC