RMC Sport

Coupe du monde : Val d’Isère au secours de Zagreb ?

-

- - -

Le manque de neige continue de perturber le déroulement de la Coupe du monde de ski alpin. L’épreuve de Zagreb est ainsi en sursis. L’organisation des slaloms hommes et dames de l’Epiphanie (5 et 6 janvier) ne tient plus qu’à un fil. Val d’Isère s’est portée candidate pour les accueillir en cas de retrait croate.

Les semaines passent et elle se fait toujours attendre. Même l’arrivée de l’hiver n’y a rien changé. Si les touristes des stations des Alpes n’ont que quelques bouts de piste à se mettre sous les spatules, ce n’est guère mieux pour les pros. Boudée par la neige, c’est au tour de l’étape de Coupe du monde programmée à Zagreb les 5 et 6 janvier prochains de trembler. Pour l’instant, aucune décision n’a été prise et le spectre de l’annulation attendra le contrôle neige est prévu le 26 décembre.

Si le rendez-vous sur la montagne de Sijeme (1033 m d’altitude), à quelques minutes en téléphérique du centre de la capitale croate, est rayé de la carte, Val d’isère pourrait récupérer l’organisation de l’épreuve aux mêmes dates. « Nous sommes candidats et nous l’avons fait savoir à la FIS (Fédération internationale de ski), a ainsi indiqué à RMC Sport, Vincent Jay, le champion olympique de biathlon et actuel patron du club des sports de Val d’Isère. Ce serait aux mêmes dates et sur la face de Bellevarde. Il se peut que d’autres stations soient aussi candidates. Cela ne veut pas dire automatiquement que si Zagreb est annulé, les courses seront programmées en Savoie. »

Réponse en fin de semaine

Si l’organisation des deux slaloms est finalement attribuée à Val d’Isère, les épreuves auraient lieu en journée, alors qu’il est de tradition que le « Roi » et la « Reine » des slaloms (les vainqueurs en Croatie sont symboliquement couronnés une fois sur la plus haute marche du podium) soient consacrés dans une épreuve disputée en nocturne. La réponse tombera en fin de semaine pour la station savoyarde.

Pour rappel, Val d’Isère avait dû annuler les épreuves techniques hommes (géant et slalom) les 13 et 14 décembre. La station avait cependant pu faire partir une descente et un Super-G féminin la semaine d’après. Les prévisions restent pessimistes pour la suite du programme de janvier. Car c’est bien toute la chaîne de Alpes qui connait un déficit de neige. La Suisse s’interroge ainsi au sujet d’Adelboden (géant et slalom hommes), prévu le 2ème week-end de l’année 2015. Un évènement pour l’instant lui aussi en suspens.

E.J