RMC Sport

Dopage: une vidéo montre un Autrichien pris en flagrant délit de transfusion sanguine

-

- - -

Alors qu'un réseau de dopage a été démantelé pendant les Mondiaux de ski nordique à Seefeld, une vidéo choc prise par la police autrichienne et diffusée par l'un des médias du pays fait polémique ce vendredi. On voit le fondeur Max Hauke avec une seringue dans le bras gauche, en pleine transfusion sanguine.

L'image est déroutante, tout comme le procédé utilisé. Le magazine autrichien Voralberg Online a publié ce vendredi une vidéo qui fait polémique.

Dans celle-ci, capturée par les forces de police autrichiennes, on y voit le fondeur autrichien Max Hauke une seringue dans le bras, visiblement en pleine transfusion sanguine.

Dans un profond malaise, ce dernier regarde la caméra plusieurs secondes. Ou quand un athlète est pris la main dans le sac, non sans une certaine mise en scène de la part des policiers autrichiens.

Il risque quatre ans de disqualification et trois ans d'emprisonnement

Hauke, 26 ans, faisait partie des cinq athlètes arrêtés mercredi dans le cadre du scandale de dopage qui a éclaté lors des championnats du monde de ski nordique à Seefeld (Autriche). Il avait toutefois été libéré. Lui et les autres athlètes impliqués risquent quatre ans de disqualification et une peine de trois ans d'emprisonnement.

Un groupe criminel organisé autour d'un médecin sulfureux?

Quatre autres personnes ont été interpellées. L'homme qui serait à la tête du réseau serait un médecin de 40 ans, le Dr Mark Schmidt, comme l'a expliqué un membre de la police fédérale criminelle autrichienne lors d'une conférence de presse. Schmidt a travaillé dans le passé avec les équipes cyclistes allemandes Gerolsteiner, disparue en 2008 après plusieurs cas de dopage, ainsi que la Milram.

D'après le porte-parole de la police autrichienne Dieter Csefan, ce "groupe criminel est fortement suspecté d’avoir utilisé le dopage sanguin sur des athlètes d’élite pendant des années pour améliorer leurs performances lors de compétitions nationales et internationales".

Un palmarès vierge de tout succès, ou presque

Le skieur autrichien est loin de figurer parmi les stars de la discipline. Son palmarès est quasi-vierge et sa meilleure performance lors de championnats du monde remonte à 2011 avec une 14e place sur le sprint à Oslo, en Norvège. L'an passé lors des JO de Sotchi, le relais autrichien - dont il faisait partie - s'était classé au 13e rang sur le relais 4x10 km.

Le 10 février 2019 lors de l'Alpen Cup à Planica, en Slovénie, Max Hauke avait signé le premier succès de sa carrière en remportant le 20 km hommes (départ en ligne). Une victoire qui a de quoi renforcer les soupçons de dopage, celle-ci étant intervenue quelques jours avant ce coup de filet à Seefeld, dans son pays.

Quoi qu'il en soit, cette vidéo n'est pas sans rappeler un autre cas : celui du Ballon d'or 2006 Fabio Cannavaro. Des soupçons de dopage, non avérés, avaient plané sur le joueur en 2005, quand la RAI avait montré un film amateur où on voyait le joueur s’injecter une substance, quelques jours avant la finale de la Coupe de l’UEFA entre Parme et Marseille en 1999. L’entourage de Cannavaro avait précisé qu’il s’agissait de Neoton, un produit à base de créatine, non interdit par l’AMA

C.P.