RMC Sport

Kranjska Gora (géant) : Hirscher dompte Pinturault

-

- - AFP

Vainqueur des quatre derniers slaloms géants, Alexis Pinturault a été stoppé par Marcel Hirscher ce samedi à Kranjska Gora (Slovénie). L’Autrichien s’offre par la même occasion le petit globe de la spécialité pour la troisième fois de sa carrière.

Alexis Pinturault ne sera pas le premier skieur à enchaîner cinq succès de suite en slalom géant. Pas tout de suite en tout cas. Pour contrecarrer les plans de l’intenable savoyard, Marcel Hirscher a dû sortir le très grand jeu. La star autrichienne a réalisé deux énormes runs ce samedi lors du slalom géant de Kranjska Gora (Slovénie) et enregistré au total 53 centièmes d’avance sur le skieur de Courchevel, 2e. Thomas Fanara a terminé 5e (+1’’91), Victor Muffat-Jeandet 11e (+2’’64) et Mathieu Faivre 13e (+2’’92).

Pinturault : « Il ne fallait pas non plus s’attendre à ce que ça ne s’arrête jamais »

« Si on commence à être déçu quand on est 2e, je pense qu’on comment à être à moitié fou et il faut se poser les bonnes questions, analyse Pinturault. Enchaîner quatre courses (gagnées) de suite c’est déjà assez incroyable et il ne fallait pas non plus s’attendre à ce que ça ne s’arrête jamais. »

Un quatrième succès cette saison dans la discipline pour l’Autrichien, qui lui permet de décrocher le petit globe de la spécialité, alors qu’il ne reste au programme que l’épreuve des finales de St. Moritz dans deux semaines. Hirscher compte désormais trois petits globes de la spécialité (2012, 2015 et 2016), aux côté de ses trois petits globes du slalom (2013, 2014 et 2015) et de ses quatre gros globes (2012, 2013, 2014 et 2015).

Hirscher valide presque son cinquième gros globe

Et pour un cinquième gros globe consécutif, une performance inédite, c’est presque fait pour Marcel Hirscher. Le Norvégien Henrik Kristoffersen est parvenu ce samedi à compléter le podium (3e à 1’’59), mais accuse 333 points de retard au général. Comme il ne dispute normalement que les épreuves techniques, il ne peut plus refaire son retard avec le géant et les deux slaloms restant au programme.

la rédaction