RMC Sport

Mondiaux de ski: Pinturault déjà médaillé sur le super-G

Première course et première médaille pour Alexis Pinturault aux Mondiaux de Cortina d'Ampezzo. Le skieur de Courchevel prend le bronze sur le super-G dominé par l'Autrichien Vincent Kriechmayr.

Les Mondiaux de ski alpin commencent idéalement pour Alexis Pinturault. Au départ du super-G, sa première course à Cortina d'Ampezzo, le skieur de Courchevel a maîtrisé un tracé très piégeux pour prendre la médaille de bronze.

Sur une neige glacée, Pinturault termine à 38 centièmes de Vincent Kriechmayr, intouchable ce jeudi pour s'offrir un premier titre mondial. Dossard 20, l'Allemand Romed Baumann a failli coiffer l'Autrichien mais s'incline finalement à 7 centièmes. Très attendu sur ces Mondiaux, "Pintu" met déjà dans le mille sur une discipline où il ne compte qu'une victoire en Coupe du monde.

Un podium sur un fil

Deuxième après son passage, Pinturault a vu un ex-Autrichien devenu Allemand lui passer devant. Romed Baumann (35 ans), en pleine renaissance cet hiver, est venu buter pour sept petits centièmes sur le temps de Kriechmayr.

Puis c'est l'inattendu Brodie Seger (25 ans) qui est venu faire passer un grand frisson dans le dos de "Pintu". Époustouflant sur tout le tracé malgré son dossard 28, le Canadien est passé à quatre centièmes d'éjecter le Français du podium.

"J'avais envie de m'amuser sur ces Championnats du monde. Le super-G n'est pas ma discipline de prédilection mais j'étais toujours là. Finalement s'inviter sur le podium le jour des Mondiaux, s'il fallait choisir un jour, c'était celui-ci", a réagi le Français au micro de France Télévisions. Il compte désormais quatre médailles aux Mondiaux avec le bronze en géant récolté en 2015 et 2019, et l'or du combiné en 2019.

Vice-champion du monde à Äre en 2019, Johann Clarey n'a pas terminé ce super-G, piégé comme tant d'autres par une succession de virages serrés dans la première partie du parcours. Excellent sur le haut de parcours, Matthieu Bailet a pris la septième place (à 72 centièmes). Quatrième Français au départ, Nils Allègre termine 18e (à 1''93).

SSa