RMC Sport

Ski: look de surfeur, grosse polyvalence... qui est Marco Odermatt, le concurrent de Pinturault pour le gros globe

Longtemps distancé, le Suisse Marco Odermatt est redevenu une menace très sérieuse pour Alexis Pinturault dans la conquête du gros globe de cristal à trois courses de la fin. Découverte du skieur de 23 ans au style très décontracté.

Alors qu'il se disait mis "hors-course" avant les championnats du monde de Cortina d'Ampezzo début février, Marco Odermatt n'a plus que 31 points de retard sur Alexis Pinturault au classement général de la Coupe du Monde de ski alpin. Le jeune prodige suisse peut donc encore croire en ses chances à trois courses de la fin de l'hiver. L'annulation de la descente des finales de Coupe du monde a donné un avantage à Pinturault qui va relancer son duel avec Odermatt, ce jeudi lors du Super-G. Le départ de celui-ci a été repoussé en raison du brouillard et de la neige sur la piste de Lenzerheide, en Suisse, chez Odermatt dont voici quatre choses à savoir sur l'un des futurs très grands du ski alpin.

Un skieur au moins aussi polyvalent que Pinturault

Pour preuve sa saison 2018. Cette année-là, Marco Odermatt fut quadruple champion du monde juniors en descente, super-G, géant et combiné. "J'aime toutes les disciplines, indique-il. Je fais même du slalom à l'entraînement. J'aime alterner, cela me permet de m'aérer, de faire autre chose." Le slalom sur lequel le Nidwaldien pourrait bien s'aligner pour la toute première fois de sa carrière en coupe du monde dimanche à Lenzerheide histoire de mettre un peu plus la pression sur Alexis Pinturault dans la course au gros globe. Une discipline où son ultime apparition en compétition date des championnats de Suisse 2018. Il avait alors terminé 21e.

Un Suisse-Allemand qui progresse en français

Alexis Pinturault vit l'hiver à Alenmarkt-Im-Pongau en Autriche. Il a donc appris l'allemand, et est capable de tenir des discours en public dans cette langue quand il gagne des courses au pays de Mozart. Un exemple pour Marco Odermatt, qui souhaiterait de son côté s'exprimer aussi bien... en français. Questionné en décembre 2019 à Val d'Isère sur ses compétences dans la langue de Molière, il s'était alors donné la sévère note de 3/20. Mais il a depuis progressé et apprécie s'arrêter aux "frenchies corner" des zones mixtes en Coupe du Monde pour glisser quelques mots aux journalistes. "C'est toujours intéressant de parler une langue de plus, surtout en Suisse reconnaît-il. Le français peut être précieux pour moi pour échanger avec les médias notamment."

Prometteur, il reste en retard sur les statistiques d'Alexis Pinturault!

Le Suisse âgé de 23 ans et 5 mois compte déjà 13 podiums en Coupe du Monde de ski alpin, dont 4 victoires (2 en Super-G et 2 en slalom géant). Un très bon temps de passage même si à cet âge là, Alexis Pinturault comptait lui déjà 22 podiums au plus haut niveau dont 7 victoires. Il en compte aujourd'hui 33. (Meilleur total des skieurs en activité)

Un look de surfeur, et la décontraction qui va avec

Ses longues mèches blondes vont avec la dégaine flegmatique dont fait preuve en toutes circonstances ce fan de Roger Federer et de Didier Cuche. Marco Odermatt est comme ça, il dégage une décontraction légendaire, souvent accompagnée par un large sourire. "Très avenant, toujours poli et courtois", confie son entourage. Sa bio Instagram? "Life is a game, play it!". En Français, "La vie est un jeu, joues-y". Aujourd'hui, Marco Odermatt est reconnu par tous pour sa capacité à se dégager de la pression quand il y a de l'enjeu. Idéal dans ce "momentum" que constituent les finales de la Coupe du Monde.

Arnaud Souque