RMC Sport

Boxe: Warren terrasse Vazquez d'un KO monstrueux

Rau'shee Warren a éteint Damien Vazquez d’un KO monstrueux dans la nuit de samedi à dimanche à Carson, en Californie. Dans l’autre gros combat de la soirée, John Riel Casimero l’a emporté par décision partagée face à Guillermo Rigondeaux pour conserver son titre WBO des poids coqs.

En attendant le combat entre Manny Pacquiao et le Cubain Yordenis Ugas, suppléant d’Errol Spence Jr (le 21 août en exclusivité sur RMC Sport), la catégorie des poids coqs a offert un joli spectacle aux amateurs de boxe ce week-end.

Dans la nuit de samedi à dimanche à Carson (États-Unis), Rau'shee Warren a montré qu’il n’avait rien perdu de ses qualités et de sa puissance avec une victoire expéditive face à Damien Vazquez. A 34 ans, l’ancien champion WBA des coqs l’a emporté par KO dès la deuxième reprise.

Après un début de duel assez équilibré, Rau'shee Warren a décoché un crochet du gauche fulgurant. Un coup d’une puissance telle que son rival de 24 ans a titubé jusqu’à presque s’assoir au milieu du ring, alors que l’arbitre mettait immédiatement fin à son supplice afin de permettre au staff médical de le prendre en charge.

Rau'shee Warren signe ainsi une 19e victoire en 22 combats chez les pros. L’Américain n’a plus perdu depuis sa défaite face au Français Nordine Oubaali pour le titre WBC en janvier 2019 et vient d’enchaîner un troisième succès consécutif.

Ringondeaux vaillant mais battu par Casimero

Après un tel amuse-bouche, le combat phare de la soirée s’annonçait bouillant entre la légende cubaine Guillermo Rigondeaux (double champion olympique à Sydney et Athènes) et le Philippin John Riel Casimero. Mais le rendez-vous s’est finalement achevé sur un spectacle assez décevant compte-tenu du calibre des deux combattants.

Malgré plusieurs belles séquences et un combat durant lequel il a semblé maîtriser son sujet, Guillermo Rigondeaux s’est finalement incliné par décision partagée face à son rival (115-113, 112-116, 111-117). A 40 ans, le Cubain a encore fait parler sa classe et sa capacité à esquiver les coups adverses, mais cela n’a pas suffi à lui offrir la ceinture WBO des poids coqs détenue par le Philippin.

Si le résultat de cet affrontement n’a rien d’un vol, Guillermo Rigondeaux n’ayant pas assez montré d’allant offensif (seulement 44 coups portés contre 47 Casimero) pour espérer battre le champion, l’écart de six points entre les deux rivaux pour l’un des juges peut surprendre.

Après avoir écarté le vétéran cubain de la course aux ceintures, John Riel Casimero rêve désormais d’une chance pour unifier les titres. Dans son viseur se trouvent son compatriote Nonito Donaire, récent vainqueur de Nordine Oubaali pour le titre WBC, ou la star de la catégorie, le Japonais Naoya Inoue, actuel champion WBA (Super) et IBF des poids coqs.

JGL