RMC Sport

Takam: "Joshua m’a dit qu'il aurait bien aimé qu’on aille jusqu’à la fin"

Carlos Takam

Carlos Takam - AFP

A chaud au micro de SFR Sport 1, le boxeur franco-camerounais Carlos Takam a exprimé son incompréhension suite à la décision de l'arbitre d'arrêter son combat contre Anthony Joshua au 10e round. Après cette frustrante défaite, l'héroïque challenger attend une revanche.

Carlos, vous rendez-vous compte de ce que vous avez fait face à Anthony Joshua ?

L’arbitre m’a stoppé, je ne sais pas pourquoi. J’ai posé la question à Anthony, il m’a dit : "je ne sais pas. C’est la décision de l’arbitre. J’aurais bien aimé qu’on aille jusqu’à la fin. Je savais que tu allais aller jusqu’à la fin. Ça aurait été la première fois que je vais au bout avec à un boxeur." Je lui ai dit que je l'attendais au 11e ou 12e round. On a rigolé. On me dit qu'il y a 12 rounds mais ce n'est pas une excuse. Je suis un guerrier, quand on me dit d’aller boxer, je vais boxer. Il m’a dit qu’il me respectait beaucoup, qu’il referait un autre combat avec moi avec plaisir, en me laissant me préparer. J’ai dit qu’il n’y a pas de souci, mais que c’est pas lui qui décide mais son promoteur. Je respecte la décision de l’arbitre, c’est pas grave.

A lire aussi>> Boxe: Joshua bat Takam sur KO technique... dans la confusion générale

Vous avez réussi à garder votre lucidité...

Je ne comprends pas ! J’étais en train d’esquiver ses coups. Ils m’ont peut-être arrêté parce que je me suis coupé. Mais ils ne m’ont pas arrêté sur une coupure !

Et maintenant, c’est quoi la suite pour vous ?

Je vais rentrer à Paris. Peut-être que j’irai au pays (au Cameroun) en décembre voir ma famille, mes fans. Je vais parler avec mon coach. On va discuter. C’est sûr que l’histoire n’est pas finie. Anthony m’a dit : "C’est sûr qu’on se reverra." Ce sera peut-être dans un an, peut-être avant.

VIDEO - Le best-of du Grand Week-End Sport du samedi 28 octobre