RMC Sport

UFC: Khabib prêt à se battre et à "aller en prison" s'il croise McGregor

Interrogé par ESPN, le combattant russe Khabib Nurmagomedov a déclaré être prêt à en découdre avec son rival irlandais Connor McGregor en toutes circonstances. "Je n'ai pas peur de ça", prévient-il.

L'antagonisme est toujours à son paroxysme. Khabib Nurmagomedov s'est une nouvelle fois lâché sur Connor McGregor, qu'il avait battu par soumission en octobre dernier. Dans une interview diffusée jeudi par ESPN, le combattant russe assure que sa rivalité avec l'Irlandais est bien tenace et qu'il est prêt à se battre avec lui en toutes circonstances. Y compris en pleine rue.

"Ce ne sera jamais fini. Jamais. Même si on se voit quelque part, on va se battre. À 100%. Peu importe que quelqu'un aille en prison ou quelque chose comme ça. Je n'ai pas peur de ça. La dernière fois, ils ont été à l'hôpital et nous à la police. C'est tout", a lancé le champion des poids légers de l'UFC.

"On doit détruire toute son équipe"

Un propos qu'il appuie en rappelant son état d'esprit avant sa victoire sur le combattant irlandais en 2018. "Il ne suffit pas d'écraser les gens. (...) Ce n'est pas assez. On doit détruire toute son équipe", a expliqué Khabib Nurmagomedov, qui était sorti de la cage pour se confronter au staff de McGregor après l'avoir battu, à l'heure de raconter l'approche de ce combat. Un incident qui lui avait valu une amende de 500.000 dollars.

Concernant une revanche, expressément souhaitée par Connor McGregor, Khabib Nurmagomedov temporise toujours et expose ses conditions: "Il faut qu'il gagne neuf ou dix combats de suite. Ensuite, nous nous battrons. Sa dernière victoire remonte à il y a trois ans. Je n'affronte pas quelqu'un qui ne gagne jamais."

En attendant, l'invaincu Daguestanais aux 27 victoires en MMA se prépare à son duel face à l'Américain Dustin Poirier, champion intérimaire de sa catégorie. Le combat aura lieu à l'occasion de l'UFC 242, qui se tient le 7 septembre à Abou Dhabi.

JA