RMC Sport

UFC: l'entraîneur de McGregor décrit le moment exact où il s'est cassé la jambe

Alors que le choc entre Conor McGregor et Dustin Poirier le week-end dernier à l'UFC s'est achevé sur une fracture du tibia gauche pour l'Irlandais, son entraîneur John Kavanagh a décrit le moment précis où la jambe a cassé.

Quelques minutes après sa victoire face à Conor McGregor dans la nuit de samedi à dimanche à l'UFC, et cette fin de combat marquée par la fracture du tibia gauche de l'Irlandais, Dustin Poirier a assuré avoir senti la jambe du "Notorious" craquer dès les premières secondes, sur une tentative de coup de pied. Mais selon John Kavanagh, le coach de McGregor, c'est pourtant plus tard dans le combat que le tibia a cassé.

"On peut voir le moment précis sur certaines images, a-t-il assuré dans un debrief avec une journaliste américaine. A un moment, il envoie un leg kick, se recule, et envoie un teep (un coup de pied pénétrant, en avant, ndlr). C'était une technique que nous voulions employer dans ce combat, parce que Conor en tant que gaucher pouvait toucher le foie."

>>> Abonnez-vous à RMC Sport et profitez en exclusivité de l'UFC

Il déplore l'interview d'après-combat

Sauf qu'au moment où McGregor a touché l'abdomen de Poirier, il a également percuté le coude droit de son adversaire. "Vous pouvez clairement voir que c'est là où la fracture s'est produite, assure Kavanagh. Conor a envoyé ce coup de pied de manière très agressive, Dustin a essayé de contrer avec sa main, et le pied de Conor s'est comme enroulé autour de son genou. Un peu comme le pauvre Anderson Silva face à Chris Weidman."

La suite est connue. "Il se recule et vous pouvez déjà voir l'os dépasser presque à travers la peau. Je ne sais pas comment il n'est pas tombé à ce moment-là, mais il y revient, ils échangent tous les deux des coups, se manquent, Conor recule et c'est là que vous avez ce pli horrible."

Par ailleurs, Kavanagh a pointé du doigt l'interview post-combat faite par Joe Rogan, alors que Conor McGregor était assis dans l'octogone, la jambe en morceaux. "C'est comme si son pied pendait littéralement. C'est une fracture nette du péroné et du tibia. A cet instant son pied pend: vous ne pouvez qu'imaginer la poussée d'hormones et la douleur, il était en feu." Ce qui pourrait expliquer en partie le discours insensé de McGregor et les insultes envers la femme de Poirier. "Vous souffrez, et puis quelqu'un s'assoit et vous tend un microphone sous le visage du genre: 'Comment vous sentez-vous en ce moment?' Mais enfin, les gars, souffle Kavanagh. Allons plutôt dans les coulisses et faisons faire une évaluation appropriée par un médecin, faisons une radiographie."

C.C.