RMC Sport

Acapulco: un séisme se déclenche pendant la demi-finale de Zverev

Alexander Zverev a battu vendredi son compatriote Dominik Koepfer en deux sets (6-4, 7-6) et s’est qualifié pour la finale du tournoi d'Acapulco. Le match a également été marqué par un séisme de 5.9 sur l’échelle de Richter, qui n’a pas vraiment perturbé les deux joueurs.

L'Allemand Alexander Zverev, tête de série numéro 2, s'est qualifié sans trembler pour la finale du tournoi sur dur d'Acapulco, ce vendredi, en battant 6-4, 7-6 (7/5) son compatriote Dominik Koepfer, contrairement à la terre qui a connu une légère secousse pendant leur match. Alexander Zverev tentera de remporter samedi son premier titre cette saison, contre Stefanos Tsitsipas. Le Grec a battu le surprenant Italien Lorenzo Musetti, issu des qualification, dans l'autre demi-finale en session nocturne (6-1, 6-3).

L’épicentre du séisme à 60 km du tournoi

C'est durant un échange dans le premier jeu du second set, juste après le gain du premier pour Zverev, que le court et léger séisme s'est produit. Sans que les deux joueurs, ni le public n'affichent d'inquiétude, à la fois sur l'instant et après ces secondes inattendues. Zverev a même ri face à l'incongruité de la situation, en demandant à son adversaire s'il avait senti quelque chose, question à laquelle ce dernier a répondu par la négative. Le séisme a pourtant été mesuré à 5,9 sur l'échelle de Richter, son épicentre se trouvant à 60 km de là, à San Marcos.

Zverev en quête d'un 14e titre

Mené 4-1, puis 5-3 par Koepfer dans la manche suivante, le 7e joueur mondial s'est ressaisi en recollant au score, avant de sortir les bons coups dans le tie-break pour s'imposer au bout de deux heures et neuf minutes. En quête d'un 14e titre, il disputera sa 23e finale sur le circuit ATP, sa deuxième à Acapulco où il s'était incliné en 2019 face à l'Australien Nick Kyrgios.

LL avec AFP