RMC Sport

Open d'Australie: Kyrgios se moque de Djokovic et "ne l'aime pas du tout"

Nick Kyrgios a amusé la galerie ce dimanche lors d'un match de double de l'Open d'Australie, en imitant une célébration de Novak Djokovic. Le joueur australien a expliqué vouloir s'amuser, même s'il a répété qu'il ne l'apprécie pas du tout.

Éliminé dès le 3e tour de l’Open d’Australie vendredi au terme d’un match spectaculaire face à Dominic Thiem, Nick Kyrgios était encore ce dimanche en compétition en double. En entrant sur le court avec son compatriote Thanasi Kokkinakis, l’Australien en a profité pour célébrer tel Novak Djokovic. Mais face à des tribunes désertes, la faute à un confinement en court du côté de Melbourne.

Une scène qui a amusé le monde du tennis, alors qu’il est de notoriété publique que les rapports entre Novak Djokovic et Nick Kyrgios sont peu cordiaux. Battu lors de son match de double, Kyrgios a pu s’expliquer en conférence de presse de sa petite boutade. “Ce n’est que de l’amour. J'essaie juste de répandre la bonne parole de la célébration, a ironisé Kyrgios. Tout le monde aime cette célébration. Elle est très appréciée."

"Nous nous amusons"

De son côté, Novak Djokovic continue sa route en Australie malgré des douleurs abdominales. Vainqueur en cinq sets vendredi face à Taylor Fritz, le Serbe indiquait craindre "souffrir d’une déchirure musculaire", prenant plusieurs pauses médicales pour tenter de se soigner. “Je vais prendre une petite pause médicale Fritzy, je serai de retour dans 2 heures”, a encore ironisé Nick Kyrgios à propos de Djokovic, sous un post Instagram du joueur américain battu.

Ce n'est pas la première fois que Nick Kyrgios s'en prend au numéro 1 mondial. Souvent critiqué lui pour ses frasques et son attitude sur le terrain, le fantasque Australien avait par exemple pointé du doigt le Serbe lors de sa disqualifcation l'an passé à l'US Open. Et il l'avait largement critiqué lors de l'épisode de l'Adria Tour.

"Nous nous amusons juste, a encore expliqué Kyrgios au sujet de sa célébration du jour. Novak, j'en suis sûr, ne m'aime pas mais nous nous respectons tous les deux. Même si je ne l'aime pas du tout, donc c'est amusant. Quand on tweete, quand on fait une célébration comme ça, c'est pour le plaisir, pour montrer qu'on ne prend pas tout au sérieux."

Des critiques qui ne perturberont sans doute pas plus que ça le principal intéressé. Visiblement encore un peu diminué, Novak Djokovic a dominé ce dimanche Milos Raonic en quatre sets. Octuple vainqueur de l'épreuve et tenant du titre, il affrontera Alexander Zverev en quart de finale ce mardi.

GL