RMC Sport

Federer parie sur Edberg

Stefan Edberg et Roger Federer

Stefan Edberg et Roger Federer - -

Roger Federer s’est adjoint les services de Stefan Edberg pour dix semaines à partir de l’Open d’Australie. En quête de rebond, le Suisse mise sur cette association de rêve, qui pèse 23 titres du Grand Chelem et 374 semaines à la place de n°1 mondial.

En tennis aussi, les stars des années 80 et 90 ont la cote. Sur le Circuit des Légendes, où le public aime revoir ces joueurs qui l’ont fait vibrer une, deux, voire trois décennies en arrière. Mais aussi auprès de l’élite actuelle, qui n’hésite plus à faire appel aux anciennes gloires du jeu. Andy Murray avait lancé la mode il y a deux ans en entamant une collaboration très fructueuse avec Ivan Lendl (deux Majeurs et l’or olympique). Il y a dix jours, Novak Djokovic annonçait l’intégration de Boris Becker dans son staff. Et depuis ce vendredi, Stefan Edberg fait officiellement partie de l’encadrement de Roger Federer.

Les deux hommes ont décidé de se taper dans la main après une semaine passée ensemble à Dubaï, mi-décembre. « C’était génial de passer du temps avec un des héros de mon enfance », avait tweeté le Suisse à la fin de son stage avec l’ancien n°1 mondial, sextuple vainqueur en Grand Chelem. Une expérience qui trouvera une prolongation aux antipodes. « Stefan a accepté de rejoindre mon équipe pour au moins dix semaines à partir de l’Open d’Australie en janvier, a annoncé Federer sur sa page Facebook. Je suis impatient d’apprendre de lui. »

Un seul titre en 2013

A bientôt 48 ans, l’ancien roi du service-volée aura la charge de relancer un joueur qui a couru après sa légende cette saison. Vainqueur d’un seul tournoi (Halle), le Suisse de 32 ans n’a pas atteint une seule finale en Grand Chelem pour la première fois depuis 2002. Battu par l’inconnu ukrainien Sergiy Stakhovsky à Wimbledon, il a également tiré un trait sur sa série de 36 participations consécutives aux quarts de finale en Grand Chelem. Retombé au 6e rang mondial, on le voit mal ajouter en 2014 un 18e titre à son record de victoires en Majeur. Son association avec une autre légende peut-elle lui permettre de repousser un déclin qui semble inéluctable ? Premiers éléments de réponse la semaine prochaine à Brisbane, où Federer débutera l’opération reconquête.

A lire aussi :

>> Dominguez : « Compliqué pour Federer »

>> Un 3e enfant pour Federer en 2014

>> L'actualité du tennis

dossier :

Roger Federer

La rédaction