RMC Sport

Coupe Davis : Mahut, Herbert, Pouille... Noah explique ses choix

-

- - -

Jo-Wilfried Tsonga, Lucas Pouille, Gilles Simon, Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert composeront l’équipe de France qui défiera la République Tchèque en quart de finale de Coupe Davis à Trinec (15 au 17 juillet). Le capitaine tricolore Yannick Noah l’a annoncé ce mardi.

Trinec, ville de 35 000 habitants à l’extrême Est de la République Tchèque, son aciérie (la plus importante du pays) et sa Werk Arena de 5000 places inaugurée en 2013. Le décor est planté pour un quintet tricolore inédit appelé à défier Rosol, Vesely ou encore Stepanek (Berdych est forfait), vainqueurs de la Coupe Davis en 2012 et 2013. Gasquet blessé et Monfils en méforme, le capitaine Yannick Noah a choisi d’appeler pour la première fois Lucas Pouille, 22 ans, qualifié pour les quarts de finale à Wimbledon.

A lire ici >> la grande classe de Tsonga après le forfait de Gasquet

A lire ici >> Pouille s'invite en quarts pour la première fois, Gasquet laisse la place à Tsonga

« Il est vraiment en progression constante depuis six mois, c'est le moment de le sélectionner, a expliqué Noah ce mardi. Je ne le sélectionne pas parce qu'il est jeune et qu'il est en devenir, je le sélectionne parce que je pense qu'aujourd'hui il fait partie des trois joueurs de simple susceptibles de nous représenter. Dans ma tête, après sa victoire contre Del Potro c'était évident qu'il allait être dans l'équipe. » Pouille, 30e mondial en attendant mieux lors du prochain classement, épaulera donc en simple Jo-Wilfried Tsonga et Gilles Simon.

Noah : « Mahut – Herbert, la meilleure équipe de double en France »

Pour le point si crucial du double, Noah fera confiance à la paire Nicolas Mahut, Pierre-Hugues Herbert. Vainqueur de l’US Open en 2015, le duo tricolore a remporté le tournoi de Monte Carlo cette année. Il ambitionne par ailleurs de disputer les Jeux Olympiques de Rio (5 au 25 août). « C'était une évidence, à partir du moment où ils ont commencé à enchainer les victoires, a indiqué Noah. Ils sont solides. Le double est important, ils ont été très bons, ils méritent leur sélection ».

Le capitaine qui affirme par ailleurs n’avoir pas été influencé par le fait que le tandem doive disputer un match de Coupe Davis s’il veut participer aux Jeux. « Ça n'est pas rentré en ligne de compte, a affirmé Noah. Ça fait deux-trois mois que je pense qu'ils sont vraiment à la porte de l'équipe. Même lors du premier tour ils n'étaient vraiment pas loin. J'ai gardé contact avec eux. Aujourd'hui ils sont en Coupe Davis parce que c'est la meilleure équipe de double en France. Après, j'espère que ça va être positif pour eux, au niveau de leur carrière, de leur confiance, si ça peut les aider ailleurs tant mieux. Mais aujourd'hui ils sont sélectionnés parce qu'ils sont les meilleurs. Point barre. »

la rédaction avec C.G