RMC Sport

Coupe Davis: ce que les Bleus doivent faire contre la Serbie pour se qualifier

L’équipe de Serbie a fini le travail ce mercredi en Coupe Davis, grâce à sa paire Tisparevic\/Troicki, qui s’est imposée face aux Japonais McLachlan\/Uchiyama (7-6, 7-6). Avec cette victoire (3-0), les Serbes sont leaders du groupe A avant d’affronter l’équipe de France.

L’équipe de Serbie a fini le travail ce mercredi en Coupe Davis, grâce à sa paire Tisparevic/Troicki, qui s’est imposée face aux Japonais McLachlan/Uchiyama (7-6, 7-6). Avec cette victoire (3-0), les Serbes sont leaders du groupe A avant d’affronter l’équipe de France.

En leader, le numéro 2 mondial Novak Djokovic a montré la voie à ses compatriotes serbes ce mercredi en Coupe Davis, en balayant Yoshihito Nishioka (6-1, 6-2), tombeur du Français Gaël Monfils la veille. Dans la foulée, le 40e mondial, Filip Krajinovic a fait preuve de sérieux en écartant Yuichi Sugita (6-2, 6-4). La Serbie va désormais affronter l’équipe de France, pour la première place du groupe et donc la qualification.

Les meilleurs deuxièmes qualifiés

Mais une défaite des Bleus n’enterrerait pas forcément leurs espoirs dans la compétition. Les six premiers de groupes sont en effet qualifiés pour les quarts de finale, mais aussi les deux meilleurs deuxièmes. Dans le groupe A, la situation est la suivante: la Serbie est première avec une victoire à son actif et avec pour avantage de ne pas avoir perdu un seul set ni un seul match.

L’équipe de France a, quant à elle, remporté un point en battant le Japon (2-1), mais a perdu un match et trois sets en route. Les Bleus sont donc deuxièmes au "goal average" (+1 contre +3 pour la Serbie). Quoiqu’il arrive, la France joue la Serbie ce jeudi (11h) pour la "finale" du groupe. Même si les Bleus partent avec un retard en terme de sets (trois sets concédés) et de jeux perdus, s’ils battent les Serbes, ils finiront premiers.

Concrètement, il suffit à l'Espagne, la Belgique et le Kazakhstan de l'emporter contre leurs adversaires respectifs, conjugué à une défaite des Bleus, pour que les Français passent à la trappe et que ces nations se disputent les deux derniers tickets. Les Américains rôdent également. Il suffit pour la Team USA de gagner 3-0 contre l'Italie pour revenir à +1 avec un point, et passer devant les Bleus. Face à ces calculs, les hommes de Sébastien Grosjean seraient bien inspirés de remporter leur "finale" de groupe. 

BB