RMC Sport

Coupe Davis – Chalus confirme France-Canada en Guadeloupe

Yannick Noah

Yannick Noah - AFP

Le président de la région, Ary Chalus, a confirmé la tenue en Guadeloupe du 1er tour de Coupe Davis entre la France et le Canada, au lendemain de l’annonce du secrétaire d’Etat aux Sports, Thierry Braillard, qui avait assuré le maintien de l’événement sur l’île.

Thierry Braillard l’avait annoncé au micro de RMC Sport dimanche soir. Il ne manquait plus qu’à Ary Chalus, de confirmer la bonne nouvelle, lors de la conférence de presse qu’il avait prévu de donner ce lundi. « Demain, il annoncera avec fierté le fait que la Guadeloupe accueillera au mois de mars la Coupe Davis avec le match France-Canada » avait précisé le Secrétaire d’Etat aux Sports. Et c’est exactement ce qu’a fait le président de la région Guadeloupe.

Un nouvel accord avec le concours de l’Etat

« Je vous annonce que la région a obtenu un nouvel accord et va bénéficier du concours de l'État, qui conditionne l'organisation de cette manifestation en Guadeloupe», a déclaré l’intéressé. C’est désormais bel et bien entériné : le 1er tour de Coupe Davis entre la France et le Canada se déroulera bien en Guadeloupe, au vélodrome Amédée-Détraux de Baie-Mahault, le week-end du 4 au 6 mars 2016.

Pour rappel, Ary Chalus avait pointé du doigt un surcoût de trois millions d’euros concernant l’organisation (contre les 1,5 millions d’euros initialement prévus et répartis entre la Région et la Fédération française de tennis) et menacé de renoncer à la tenue de ce 1er tour. Le nouveau président élu de la Guadeloupe a fini par obtenir, comme Thierry Braillard l’a confié dimanche soir, les garanties de l’Etat pour couvrir le coût réel de l’événement et notamment participer financièrement à la rénovation du vélodrome de Baie-Mahault.