RMC Sport

Coupe Davis: Clément viré, Noah en approche

Arnaud Clément

Arnaud Clément - AFP

La Fédération française de tennis annonce ce vendredi qu’elle met fin au mandat d’Arnaud Clément en tant que capitaine de l’équipe de France de Coupe Davis. Yannick Noah est très fortement pressenti pour le remplacer.

C’était dans l’air du temps, c’est désormais officiel. Arnaud Clément n’est plus le capitaine de l’équipe de France de Coupe Davis. En poste depuis trois ans, l’Aixois a été remercié ce vendredi par la Fédération française de tennis, par l’intermédiaire de son bureau fédéral.

« Après la vive déception suscitée par la défaite face à la Grande-Bretagne en juillet dernier, les dirigeants du tennis français ont souhaité comprendre les raisons de cet échec, qui faisait suite à d’autres prestations décevantes de l’équipe de France de Coupe Davis, indique un communiqué de la FFT. A l’issue d’une analyse auprès des principaux acteurs concernés, le Bureau Fédéral a pris acte des difficultés du capitaine à fédérer et transcender les meilleurs joueurs. »

Noah soutenu par Tsonga

« Faute d’avoir pu trouver un accord avec Arnaud Clément, le Bureau Fédéral a décidé ce jour, dans l’intérêt supérieur de la Fédération et de son équipe de France, de mettre fin à son mandat de capitaine, poursuit ce communiqué. La Fédération salue son engagement au cours des trois années passées à la tête de l’équipe de France. »

Pour succéder à Arnaud Clément, Yannick Noah fait figure de grand favori. Le vainqueur de Roland-Garros 1983, qui bénéficie notamment du soutien de Jo-Wilfried Tsonga, a déjà été contacté par la FFT. La semaine dernière, il s’était déclaré « toujours intéressé » par l’équipe de France.

Di Pasquale : « La piste de Yannick est assez avancée »

Interrogé sur la possible nomination de Noah, Arnaud Di Pasquale a assuré que rien n’était fait. « C’est un secret de polichinelle aujourd’hui, Yannick a montré un intérêt pour reprendre, a déclaré le DTN du tennis français en conférence de presse. On a aussi un long processus, de nombreuses discussions, mais cela n’a pas été acté par le bureau fédéral. C’est aux élus de voter sur les choses et d’en décider. C’est vrai que la piste de Yannick est assez avancée. »