RMC Sport

Coupe Davis: dates, lieu... ce qui attend la France contre l'Espagne en demi-finale

Après la qualification obtenue face à l'Italie, l'équipe de France connaît son prochain adversaire en demi-finale. Yannick Noah et ses hommes joueront face à l'Espagne, qui, renforcée par Nadal, est venue à bout de l'Allemagne. Ce sera en France, mais on ignore encore où et sur quelle surface.

Tenante du titre, l'équipe de France s'est brillamment qualifiée pour les demi-finales de la Coupe Davis dimanche grâce au succès de Lucas Pouille devant l'Italien Fabio Fognini à Gênes (2-6, 6-1, 7-6 [3], 6-3). Nul besoin de dernier simple décisif donc, contrairement au prochain adversaire des Bleus.

Nadal intouchable, Ferrer au bout du suspense

Après un huitième de finale rondement mené contre la Grande-Bretagne (3-1 sans Rafael Nadal, David Ferrer et Andy Murray), l'Espagne a dû s'employer jusqu'au bout pour se défaire de l'Allemagne. De retour en Coupe Davis, Nadal a été impérial contre Philipp Kohlschreiber et l'étoile montante Alexander Zverev.

Mais le double a failli, et il a fallu un ultime simple dantesque pour départager les deux nations. Et le vétéran Ferrer, 36 ans, balayé samedi contre Zverev, est finalement venu à bout de Kohlschreiber devant son public de Valence en cinq sets et presque cinq heures (7-6 [1], 3-6, 7-6 [4], 4-6, 7-5).

A noter que l'autre demi-finale opposera la Croatie de Marin Cilic aux Etats-Unis de John Isner et Sam Querrey.

Ce ne sera pas à Roland-Garros

Absent cette année depuis son abandon à l'Open d'Australie, Rafael Nadal a fait son retour à la compétition avec brio face aux Allemands. Si son physique ne le lâche pas à nouveau, il est fort probable que le "Taureau de Manacor" soit présent face à la France. Une donnée importante, car entre lui et David Ferrer, l'Espagne dispose du maître absolu de la terre battue et d'un spécialiste de cette surface. Sans oublier Pablo Carreno Busta, forfait pour ce quart de finale.

On ignore encore où précisément aura lieu la demi-finale fixée du 14 au 16 septembre 2018, mais il est acquis que ça se passera en France. Une certitude: ce ne sera pas à Roland-Garros, royaume du roi Nadal. Le président de la Fédération française de tennis, Bernard Giudicelli, l'a confirmé: le site parisien sera en travaux. Et puis, choisir la terre battue pour affronter l'Espagne n'est peut-être pas l'option la plus judicieuse.

N.B