RMC Sport

Coupe Davis, République tchèque - France : Pouille relance les Bleus

Lucas Pouille

Lucas Pouille - AFP

Après la sortie de route de Jo-Wilfried Tsonga, battu en cinq sets par Lukas Rosol, Lucas Pouille a été impeccable face à Jiri Vesely ce vendredi à Trinec en quart de finale de Coupe Davis . Sa victoire ramène les Bleus à 1-1 face aux Tchèques avant le double de samedi.

Lucas Pouille pouvait espérer un contexte moins stressant pour son premier match de Coupe Davis ce vendredi soir en République tchèque à Trinec, sur le terrain indoor de la Werk Arena. Avant son entrée en lice à 18h30, le jeune Français a vu son aîné et compatriote passer au travers.

Tsonga dévisse, Pouille assure

Jo-Wilfried Tsonga a en effet perdu pied face à Lukas Rosol en cinq sets (6-4, 3-6, 4-6, 7-6 [8], 6-4). Mal entré dans la partie, le numéro 1 français (10e mondial) a refait surface dans les deux manches suivantes et est passé à un cheveu de la victoire dans le 4e set. Mais le Tchèque Rosol (78e) a tenu bon pour effacer deux balles de match et finalement offrir à son pays le premier point, au terme d'une rencontre au scénario rocambolesque.

C'est donc avec une bonne dose de pression que Lucas Pouille (21e) a effectué ses premiers pas en Coupe Davis dans la foulée sous l'œil un peu anxieux du capitaine Yannick Noah. Face à Jiri Vesely (50e), le Tricolore ne s'est pas laissé gagner par l'appréhension. En variant son jeu aisément, il a même livrer une prestation impeccable. Présent dans les moments importants, Pouille s'est détaché au tie-break dans la première manche, puis a expédié le 2e set en 37 minutes, sans s'affoler même quand son adversaire parvenait à débreaker. Vesely a été moins attentiste derrière, mais il a lâché prise au crépuscule du 3e set. Lucas Pouille signe une belle victoire pour sa première sélection (7-6 [2], 6-4, 7-5) et permet à ses compatriotes Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut d'aborder leur double de samedi avec un peu plus de sérénité.

A lire aussi >>> Lucas Pouille : « Je sais que je vais être tendu »

Nicolas Bamba