RMC Sport

Coupe Davis: très facile pour ouvrir le bal, Tsonga ramène un premier point face au Japon

Jo-Wilfried Tsonga a facilement disposé du 81e mondial, Yasutaka Uchiyama, en deux manches (6-2, 6-1) lors du premier match de la rencontre France-Japon de la Coupe Davis, ce mardi à Madrid.

Un premier match sans histoire dans cette Coupe Davis sauce Kosmos. Et ce n’est pas la ferveur d’un public, qui a surtout brillé par son absence, qui aurait pu ajouter de la saveur à ce plat sans consistance. Jo-Wilfried Tsonga n’y est pour rien. Le Français a fait son match, propre, sans forcer son talent. Tsonga a mis l’intensité et la densité nécessaire contre son adversaire, Uchiyama (6-2, 6-1), très rapidement dépassé par l’exécution d’un plan de jeu maîtrisé. La recette a fonctionné parce que le Français a mis les bons ingrédients.

>> Coupe Davis: Monfils-Nishioka EN DIRECT

Sept jeux consécutifs pour se détacher

Derrière une très grosse qualité de première balle (100% de réussite dans le 1er set), Tsonga s’est appuyé, comme à l’accoutumée, sur son arme favorite: le coup droit. Son adversaire, en perdition dans la deuxième manche, n’avait pas les moyens de lui contester la domination à l’échange. Tsonga a déroulé son tennis à grand renfort de percussions service-coup droit pour coller un éclat monumental à son adversaire et finalement enchaîner sept jeux consécutifs entre la fin de la première manche et le deuxième set.

Uchiyama a profité d’un léger relâchement de Tsonga à 5-0 en fin de match pour maintenir un semblant de suspense. Mais le Français s’est employé une dernière fois pour mater la révolte naissante et décrocher un premier point à l’issue d’une partie rondement menée, finalement remportée sur le score sans appel de 6-2, 6-1. Extrêmement convaincant, Jo-Wilfried Tsonga a survolé les débats et ouvert la voie à Gaël Monfils qui va défier Nishioka dans le match des n°1 avant le double de la paire Herbert-Mahut.

QM